19/08/2008

TRAVAILLEURS: VERS UN STATUT UNIQUE?

égalité prof

Un ancien salarié du groupe Alcatel est allé devant les tribunaux pour obtenir le statut d'employé. Et il a eu gain de cause...

Et si les ouvriers allaient devant les tribunaux pour réclamer un statut d'employé ? C'est la démarche suivie, avec succès, par un ancien salarié du groupe Alcatel. La Cour du travail d'Anvers a jugé que les tâches qui lui avait été confiées nécessitaient aussi une réflexion intellectuelle. Cette décision pourrait bien remettre en cause l'organisation du travail en Belgique. Avec le développement des nouvelles technologies, la distinction entre ouvrier et employé devient de plus en plus subtile. Pour le professeur Blanpain, spécialiste du droit du travail de la KUL, c'est une particularité qui n'est plus adaptée à la réalité sociale du pays.« Ce qu'on a fait en Belgique, durant 100 cents, maintenant, c'est d'avoir un système d'apartheid dans nos relations sociales, pour lesquelles les syndicats et les organisation patronales ont une grande responsabilité et aussi le législateur et on doit avoir une loi, avec un statut unique pour tous les travailleurs ».Les syndicats reconnaissent la nécessité d'obtenir un statut unique du salarié. Mais ils contestent une approche individuelle auprès des tribunaux du travail comme le souligne Marc Lehmans, Secrétaire national de la CSC« Ca voudrait presque dire qu'un million d'ouvriers, doivent, à titre individuel, aller au tribunal. Cela va prendre énormément de temps et énormément d'énergie. Nous essayons toujours, par la voie de la négociation, d'arriver à une solution de façon beaucoup plus rapide et de façon beaucoup plus collective. C'est-à-dire, pour tout le monde ».Reste que les intérêts des partenaires sociaux ne sont pas forcément les mêmes. D'ailleurs, le projet de statut unique du salarié est en discussion depuis de nombreuses années. L'arrêt de la Cour du Ttravail d'Anvers va peut être donner un coup d'accélérateur aux négociations.

source: RTBF INFOS (10 août 08)

----------------------------------------------------

L'Open Vld et le sp.a ont réclamé ces derniers jours la suppression de la distinction que fait le droit du travail entre le statut d'ouvrier et celui d'employé. A l'appui de leur demande, ils invoquent un arrêt de la Cour du travail d'Anvers.

Cet arrêt a donné raison à un ouvrier contre son employeur, la firme Alcatel, et lui a reconnu un statut d'employé, estimant que son travail était d'abord de nature intellectuelle et non manuelle. Selon certains spécialistes du droit social, les attendus de cet arrêt permettraient de considérer bon nombre de fonctions dans une économie moderne comme du travail intellectuel, notamment pour les emplois de techniciens. Aux yeux des libéraux flamands, il est grand temps de mettre fin à cette distinction. Si les partenaires sociaux ne peuvent s'accorder avant la fin de l'année sur un statut unique dans le cadre des négociations interprofessionnelles, ils estiment que c'est au gouvernement de se saisir du problème. Lundi, la présidente du sp.a, Caroline Gennez, a elle aussi demandé qu'un statut unique soit mis au point au plus vite, qualifiant la distinction actuelle de "malhonnêteté sociale grossière". (CYA)

source: BELGA / RTBF INFOS (19 août 08)

______________________________________________________________________

 

A mon humble avis, il n'est pas trop difficile de piger pourquoi le politik n'avait jamais émis cette éventualité auparavant...il faut se rendre compte que ce changement de statut concernera beaucoup de gens, trop beaucoup même!

Et kisséki vote? Et kisséki voudra pas lâcher du lest?

22:49 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : statut unique ouvriers employes belgique |  Facebook |