04/04/2009

LE FN PERD SON "PARRAIN"...

BRUXELLES (AFP) — Le dirigeant de l'extrême droite française Jean-Marie Le Pen a écrit vendredi au Front national belge pour lui demander de ne plus utiliser le nom, le sigle ou l'emblème de sa formation, après que la formation belge eut critiqué ses récents propos sur les chambres à gaz.

Jean-Marie Le Pen, président du Front national (FN) français depuis sa création en 1972, a dit avoir pris connaissance "avec stupéfaction" d'un communiqué dans lequel le FN belge "condamne" sa dernière prise de position devant le Parlement européen le 25 mars à Strasbourg (est de la France).

M. Le Pen avait ce jour-là à nouveau qualifié les chambres à gaz nazies de "détail" de la Seconde Guerre mondiale.

"Le Front national et moi-même en avons plus qu'assez de voir des Féret, des Sessler, des Huygens (des dirigeants et anciens dirigeants du FN belge, ndlr) se revendiquer de nous, s'approprier nos logo, nom et emblème sans notre consentement dans le but de se faire une rente électorale et financière, puis nous donner le coup de pied de l'âne", écrit M. Le Pen dans une lettre adressée au FN belge et dont l'AFP a reçu copie.

"Je vais dès lors envisager toutes voies pour que le nom, emblème et sigle du Front national ne puissent plus être utilisés par qui que ce soit d'autre que le Front national français", ajoute le chef de file de l'extrême droite dans l'Hexagone.

M. Le Pen prie également les dirigeants du parti belge de "retirer toute référence" au Front national ou à sa personne de leur site internet et de leurs documents divers.

Le Front national belge, fondé en 1985, a pour emblème une flamme tricolore qui se distingue de celui du parti de Jean-Marie Le Pen uniquement par ses couleurs noire, jaune et rouge, alors que l'original est bleu-blanc-rouge.

Dépourvu de leader charismatique et en proie à d'incessantes querelles internes, le FN belge a néanmoins réussi à séduire de 4 à 8% des électeurs en Wallonie (sud) au fil des élections ces 10 dernières années, principalement grâce à l'aura dont bénéficie le parti créé par M. Le Pen.

le pen sessler

"Ach! z'était le pon temps!"

----------------------------------------------

Je ne peux évidemment qu'applaudir "l'effronterie" du bureau national du fn qui a "osé" prendre cette position face à cette immonde saloperie franchouillarde qu'est le pen...

Mais je remercie également le pen d'éclaircir la situation du fn de "Herr SeSSler" aux yeux des électeurs belges.

Et je continuerai à emmerder le fn, les ennemis de mes ennemis ne seront jamais mes amis...

fn raus? espérons-le!

14:30 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : fn le pen sessler crise |  Facebook |