03/03/2010

FUCK YOU, NIGEL!

Nigel Farage remet ça et va encore plus loin. Une semaine après avoir traité le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, de serpillière humide, le politicien britannique en rajoute une couche en s'en prenant à la Belgique toute entière.

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a par ailleurs annoncé avoir retiré dix jours d'indemnité parlementaire en guise de sanction pour avoir insulté Herman Van Rompuy. M. Buzek a également réclamé du chef de file des europhobes britanniques qu'il présente ses excuses à l'ancien Premier ministre belge, au peuple belge et ses collègues du Parlement européen. Un eurodéputé perçoit 298 euros par jour de présence lors des sessions officielles du Parlement.
 
Scindez la belgique!
Après avoir traité la Belgique de non-pays, voilà que le parlementaire européen réclame la scission du plat pays. "Au plus vite la Belgique se scinde, au mieux ce sera" , c' est ce qu'il a affirmé, aujourd'hui, après avoir déclaré qu'il ne regrettait en rien ses propos de la semaine dernière.

Sanction
"J'attache la plus grande importance à la liberté d'expression", a écrit M. Buzek au député britannique. Mais, ajoute-t-il, "je considère certains des commentaires que vous avez formulés le 24 février comme offensants à la fois pour M. Van Rompuy personnellement et pour l'Etat membre dont il provient", souligne-t-il.
 
M. Buzek ajoute qu'il a le "regret" d'informer M. Farage qu'il a décidé de lui imposer une amende sous la forme d'un retrait d'indemnité parlementaire quotidienne pour dix jours.

(Source: CB/belga)

une belle tête de vainqueur...la droite populiste dans toute sa splendeur!

14:25 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

au poteau! comment des eurodéputés peuvent-ils s'abaisser à de telles pratiques? la basse-classe europhobe est représentée sur l'échiquier politique et insulte les autres pays membres? au poteau les pourris!

Écrit par : Super€uro | 03/03/2010

Uniques Ces Enghlish's, ils critiquent l'Europe et certains pays particulièrement, mais de quoi se mêlent-ils?
Ils refusent la monnaie unique, refusent les projets de Lois, mais ils pleurent et acceptent bien volontier les aides européennes quand ils sont dans la merde.
Allez basta,l'Angletrre ne joue pas totalement le jeu avec nous, qu'elle dégage du Conseil de l'Europe et qu'elle se démerde toute seule.
Tiens, j'ai eu la visite de tes amis cloportes.

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 03/03/2010

allez toi! pas possible! ;-)
le mec il se prend pour plusieurs, il est trop fort! 17 pseudos répertoriés jusqu'à présent! un vrai big jim de ducasse mdrrr!
pathétique...le petit petit petit petit mec :-)))

Écrit par : Gregg | 03/03/2010

Bonjour, Gregg. Tu le sais, je m'intéresse aux idées et non à la politique, aux gens et non aux politiciens.
Mais j'avoue connaître le nom de Van Rompuy (Corrompuy comme le surnomme Ben) seulement depuis +/- un an.
Je comprends parfaitement qu'on s'interroge sur l'incroyable ascension d'un terne scribouillard assez méconnu du public de son pays.
Tu sais aussi que je ne crois pas en la Big Administration appelée "Europe".
Pour moi, elle ne sert que les ronds de cuir qui y pompent des cachets de rockstars.
Qu'avons-nous de plus depuis qu'elle existe? Des taxes.
Les gens ont oublié d'où vient l'idée de sa création et les raisons (compréhensibles à l'époque) qui ont mené à l'avoir imaginée. Je pense que le réalisme aurait dû prévaloir et que ce projet aurait dû être abandonné.
Vaste débat.
Sinon, pour revenir au sujet de ton article. Farage aurait pu faire passer le même message en choisissant une dialectique plus délicate. Mais aurait-il eu la même portée médiatique?
Réponse: Nuts!
;-)

Écrit par : Tony | 04/03/2010

salut Tony d'accord à 200% avec toi, sauf que j'ai à un moment cru à une Europe sociale. Je me rends bien compte que je me suis foutu le doigt dans l'oeil pendant des années.
Je reprends un exemple qui me tient à coeur (et que je t'ai déjà exposé): il y a quelques années, l'Europe a décrété que la pêche au cabillaud serait interdite pendant 3 semaines en hiver pour permettre à la population moruesque de se refaire une santé.
En tant que pêcheur occasionnel, je trouve que c'est une bonne idée, ça sert à rien de pomper jusqu'au bout...
Mais ce qui m'avait fait rire, c'est que le problème du cabillaud se passait spécifiquement en Galice (c'était avant la catastrophe).
Les danois n'ont pas ri sur ce coup là...
Encore une fois: à qui profite le crime?
Et j'ajoute pour cet exemple (comme pour tes poubelles): Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?
Bonne journée, To!

Écrit par : Gregg | 04/03/2010

Jésus dit à Pierre: "Viens suis-moi et je ferai de toi un pêcheur d'âmes". Bonjour, Gregg.
Mais oui, Europe sociale. "Social" est l'appât, cher Gregg.
Quel cœur d'homme n'est pas sensible au sort de son "prochain" ou de ses "camarades"?
Le social, j'y crois, Gregg. Mais il n'est qu'humain, pas politique. Tout comme le christianisme. Ses principes sont nobles. Mais une fois qu'on l'institutionnalise, les loups rôdent...
Bon week-end.

Écrit par : Tony | 05/03/2010

Les commentaires sont fermés.