29/09/2009

HUMOUR...

ATTENTION!

LE CHAT D'IRAN EST DE RETOUR!

chat d'iran

16:22 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

TU VEUX...TU VEUX PAS?

Coup de théâtre au sujet de l'augmentation du diesel!

nuage-indecis-400794

Hier matin, sur les ondes de La Première (RTBF), Bernard CLERFAYT annonçait avec joie qu'une bonne solution était enfin trouvée pour renflouer les caisses:

"FAIRE PAYER PLUS...

POUR ROULER MOINS"

79mbwvj949jp73ca-deb76

La Belgique est un des pays européens où la taxe sur le diesel de roulage est la moins élevée (même si c'est vrai, on se rattrape assez bien sur les autres taxes et impôts)...donc, en toute logique, il faut l'augmenter et ce dans un souci écologique (bien entendu, qu'alliez vous imaginer?)

Le soir même, BARDAF!

Il n'est plus trop certain de ce qu'il a avancé...le dossier ne serait même pas à l'ordre du jour actuellement (retenez le "actuellement") et pareille mesure serait honteuse car antisociale au possible (et depuis quand ils en tiennent compte?)

 

Je ne remets pas en cause l'utilité d'une participation financière de chacun à la communauté...mais là, on est loin de ce qu'on pourrait appeler "une imposition juste et honnête".

 

Le système d'impôts et de taxations à la belge (avec cette putain de TVA en tête) est le plus mauvais et le plus inégal de l'univers (j'exagère pas!):

moins tu as, plus on va te sucer.

taxes

Moralité:

PLUS C'EST GROS, MIEUX CA DOIT PASSER!

11:25 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/09/2009

LA VERITE BAFOUEE...encore une fois!

Il y a 59 ans, Julien Lahaut alors député communiste et président du PCB était assassiné sur la pas de sa porte par des tueurs à gage proches de l'extrême-droite royaliste. Malgré des preuves accablantes, le dossier a été clos en 1972. Depuis 59 ans, le parti communiste se bat afin que toute la vérité soit faite sur cet assassinat politique et depuis 2000 une commission d'enquête parlementaire est réclamée.

LAHAUT_Julien

Foulant au pied le vote intervenu en 2008 au Sénat, la ministre libérale Sabine LARUELLE vient d’annoncer que l’enquête sur l’assassinat de Julien Lahaut ne serait pas effectuée.  Cette enquête scientifique constituait déjà un compromis puisque de nombreuses personnalités et élus à l’appel du PC réclament une véritable commission d’enquête parlementaire.  Il semble que cela soit encore trop pour certains.

Outre que la vérité sur l’assassinat d’une des figures principales du mouvement ouvrier de ce pays n’a pas de prix, l’argument financier avancé par le gouvernement est absolument fallacieux et même indécent.  Le coût d’une telle enquête est dérisoire au regard des budgets de l’Etat.  (Doit-on rappeler que plus de 20 milliards ont été trouvés en un week-end pour les banques, lesquelles ont d’ores et déjà repris leur course au profit !)

Le Parti Communiste s’insurge contre cette décision éminement politique. Certains continuent de se battre avec force contre la vérité, faisant de notre pays une véritable « monarchie bananière ». 

Avec tous les hommes et les femmes de gauche, notamment écologistes et militants républicains épris comme lui de vérité, le PC ne renoncera pas au respect d'une élémentaire justice.

14:42 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

17/09/2009

LES IBERES SONT RUDES!

Un article de J. QUATREMER, pour libération.fr

 

LE SOCIALISME IBERIQUE SOLUBLE DANS LE NATIONALISME


Si les socialistes européens portent, par leurs divisions, une responsabilité indéniable dans la Psoe2 réélection du conservateur José Manuel Durao Barroso à la tête de la Commission, certains sont plus coupables que d’autres dans ce fiasco historique. En l’occurrence, Barroso peut remercier les 21 députés espagnols (PSOE) et les 7 portugais. Il l’a d’ailleurs fait en rendant hommage, après son investiture, à José Socrates, le premier ministre socialiste portugais. De fait, si Lisbonne n’avait pas présenté sa candidature, l’ancien premier ministre conservateur portugais serait désormais à la retraite.

 

Pourquoi Socrates a-t-il soutenu un homme qu’il n’a cessé de combattre dans son pays et qui est à l’exact opposé de ce qu’il défend ? Non pas, comme je l’ai longtemps entendu dire, pour l’empêcher de revenir sur la scène politique nationale, Barroso n’étant plus rien au Portugal, mais par nationalisme : un Portugais soutient un Portugais, point. « Il est tellement pratique pour Socrates d’avoir un accès direct et en portugais au président de la Commission », explique ainsi l’une de mes consœurs lisutanienne.

 
Côté espagnol, les raisons de ce soutien contre nature sont tout aussi pathétiques : José Luis Zapatero, le premier ministre socialiste, a avancé une soi-disant « solidarité ibérique » dont on pourra rechercher vainement une quelconque trace historique, l’affrontement ou l’indifférence étant plutôt la marque des relations entre l’Espagne et le Portugal. Hier, il fallait entendre l’eurodéputé PSOE Juan Fernando Lopez Aguillar essayait de justifier l’injustifiable devant la presse : outre la « solidarité ibérique », il a utilisé un second argument. « Vous comprenez », a-t-il dit en substance, « le 1er janvier prochain, l’Espagne exercera la présidence de l’Union européenne et il est de son intérêt d’avoir une Commission en ordre de marche à ce moment. Il n’était pas dans l’intérêt de l’Espagne de maintenir l’incertitude ».
 
Pict_20070712PHT09161 Les socialistes espagnols et portugais (photo: José Socrates) ont donc fait primer l’intérêt national le plus basique sur les considérations idéologiques en votant pour un conservateur dont le bilan nettement marqué au coin de « l’ultra libéralisme » ne laisse place à aucun doute quant à ses convictions. Les deux partis socialistes ibériques ont donc nié l’idée même qui sous-tend la construction communautaire, à savoir le dépassement du fait national dans l’intérêt commun. Le fait que cette affirmation du national vienne de la gauche est pour le moins inquiétant : « les socialistes en 1914 croyaient naïvement que les travailleurs des deux camps refuseraient de se tirer dessus », rappelle le député français Henri Weber, « on a vu le résultat ». En clair, la gauche après avoir longtemps cru à l’internationalisme sait maintenant que le fait national est premier. Ce qui ne veut pas dire qu’il faille s’en accommoder : « le repli national aujourd’hui à l’œuvre est une menace pour la construction communautaire », reconnaît celui qui a pourtant suivi Laurent Fabius dans son refus de la constitution européenne.

Ce retour du national, néanmoins, est variable selon les pays. Ainsi, les travaillistes britanniques ont refusé de voter pour Barroso, comme l’exigeait le gouvernement de Gordon Brown : pour eux, les convictions idéologiques passent avant l’intérêt national, contrairement à ce que l’on a tendance à croire en France. « On a été très surpris de leur résistance », reconnaît un diplomate britannique. De même, jamais les socialistes français n’auraient voté pour un candidat français de droite : « voter pour François Fillon s’il avait été candidat ? Jamais ! », s’écrient ainsi en cœur Catherine Trautman et Henri Weber. Néanmoins, même au sein du PSOE et du PSP, il existe encore des hommes et des femmes de conviction : en dépit des risques de rétorsions, selon mes informations, 5 Espagnols et au moins 2 Portugais ont osé s’abstenir…

Cet épisode montre, en tout cas, que la « famille » socialiste européenne n’existe plus : un minimum de clarification s’impose, la rupture étant intervenue sur un point majeur, celui de l’élection de l’exécutif.

14:06 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

LA LUTTE CONTINUE...

 

crise capitaliste

11:16 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/09/2009

CRUEL DILEMME...

Le brave peuple de l'Oncle Sam est divisé entre

homeless3

homelessness-america

être solidaire avec les siens et

homeless1

homeless2

se battre et tuer les populations qui vivent à des milliers de kilomètres de chez eux...
homeless4

UN ESPOIR...MAIS POUR QUI???

 

20:22 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

02/09/2009

VA T'FAIRE FOOT!

BASE a abandonné le Standard après le geste peu orthodoxe de Witsel...heureusement un nouveau sponsor a sauté sur l'occasion!

sponsor

comme quoi, tout est bien qui finit bien!

Langue tirée Rigolant Avare

16:37 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

01/09/2009

COMMUNIQUE FGTB

logoFRsloganHOME

La FGTB a pris connaissance de la décision du Gouvernement flamand qui prévoit d’octroyer une majoration des allocations familiales pour les enfants de 0 à 3 ans et une assurance hospitalisation complémentaire. Dès 2011, dans ce pays, les enfants ne seront plus traités de façon égale. Pour la FGTB, notre modèle social, basé sur la solidarité interpersonnelle, est mis en péril.

Pour le syndicat, il revient bien au niveau fédéral de s’occuper de la gestion de la sécurité sociale au profit de l’ensemble des travailleurs et des allocataires sociaux, qu’ils soient du Nord, du centre ou du Sud du pays.

En outre, s’il y a un chantier primordial sur lequel les régions sont attendues, c’est celui de la relance économique et de la création d’emplois de qualité dont les effets positifs constitueraient les véritables réponses au financement de la sécurité sociale.

La FGTB fera tout ce qui est en son pouvoir pour barrer la route à toute velléité de régionalisation de la sécurité sociale et à toute tentative de fragilisation des travailleurs et des allocataires sociaux qui sont les premières victimes de la crise.

 

-----------------------------------------------

A QUAND CECI?

divorce-flamands-wallons

15:58 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |