19/06/2009

PLUS! TOUJOURS PLUS!

Un contentieux oppose le fisc et quelques chefs de groupe politique dans les parlements, qui veulent obtenir l'exonération sur une partie de leur salaire complémentaire et l'autorisation de dépasser le montant forfaitaire maximum, indiquent vendredi les journaux du groupe Sud Presse.

"Les réunions, les restaurants, les conférences de presse, tout le relationnel, cela coûte de l'argent", souligne Daniel Bacquelaine, chef de groupe MR à la Chambre. Jean-Marc Nollet (Ecolo-Groen) est plus sceptique: "ce qu'on reçoit suffit amplement", dit-il.

Interpellé en 2008, le ministre des Finances Didier Reynders (MR) a rendu une réponse favorable à cette demande, contre l'avis de son administration, ce qui a abouti à une mise au frigo du dossier. Les dossiers fiscaux de plusieurs chefs de groupe sont bloqués depuis.

Plusieurs ont pris un avocat pour se défendre, confirme le chef de groupe PS au parlement wallon Maurice Bayenet. L'administration, elle, attend une nouvelle réponse du ministre.

(Source: belga)

 

Fallait bien se douter que quelque chose se tramait de ce côté-là...et que l'idée vienne du MR ne m'étonne qu'à moitié. En effet, cela aurait pu venir de n'importe qui...étant donné que les loups ne se mangent pas entre-eux!

Les mandataires ont des frais, c'est vrai...mais il me semble que leurs émoluments sont déjà assez suffisants comme ça! Le pauv' kèt qui doit se coltiner 2 boulots sur la même journée pour pouvoir joindre les deux bouts ET pour gagner le tiers (ou le quart, le dixième, etc.) de ce que gagne un député fédéral doit l'avoir amère en entendant ça...

En attendant, amusez-vous bien ce week-end...et youpi!

 

09:48 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : salaire mandataire |  Facebook |

Commentaires

Pas étonnant... Que ce coup soit monté par DJ. Il ne sera pas au gouvernement Bruxellois et pas à la R.W., il fallait bien qu'il foute la merde quelque part.
Par contre si le MR avait été choisi comme partenaire dans l'olivier ou la jamaïcaine, on aurait vu des avantages extra-légaux à tout va, être acceptés avant même d'avoir demandé l'autorisation.
Toutefois, je trouve anormal que l'on attribue encore des faveurs supplémentaires aux mandataires qui plus est, lorsque l'on voit le pourcentage de présence aux divers Parlements et Sénat. Parc contre, ils sont systématiquement présents lorsqu'il s'agit de faire un voyage paradisiaque aux frais des contribuables et des travailleurs, même les plus démunis.
Allez le W-E est là, espèrons que le soleil sera de la partie.

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 19/06/2009

Cher Gregg,
Solution: Payer ces personnes à l'heure, au tarif syndical, c'est à dire au SMIC (majoré d'une prime d'expatriation pour les provinciaux) et installer une belle pointeuse à l'entrée de chaque parlement.
Amitiés

Écrit par : Armand | 19/06/2009

c'est le système qu'on doit breaker et baser les émoluments sur les capacités , sur les résultats et responsabiliser les politiques avec de vrais sanctions ...

Écrit par : DTC | 19/06/2009

je me demande s'il existe un bon système...les payer à l'heure ou à la prestation n'arrangera pas forcément les résultats. Et pour les payer d'après les résultats, je suppose qu'il faudrait leur demander un devis pour chaque proposition de loi?!

Écrit par : Gregg | 19/06/2009

L'image en couleurs raconte superbement toute l'histoire du crétin croyant que l'argent sauve de tout. Dire tout un récit en une seule image, c'est la maîtrise de l'art pictural.

Au fait, les taxes étant intrusives et l'intrusion étant criminelle, les taxes n'ont pas le droit d'exister. C'est l'oeuf de Colomb, la solution radicale.

Écrit par : Ben | 19/06/2009

Les commentaires sont fermés.