30/07/2008

CANICULE=DANGER!

 

10:23 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/07/2008

IN VINO VERITAS...

Environ 300 personnes ont attendu le curé samedi à Schepdaal, dans le Brabant flamand, pour célébrer des funérailles. Le curé était en congé mais des collaborateurs de la paroisse avaient assuré à la famille du défunt que la cérémonie pourrait être organisée malgré tout.

Un service de prières a finalement été tenu par un membre de la chorale. Lorsque la famille est sortie de l'église, le curé était tranquillement assis à la terrasse d'un café.

(belga)

10:34 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

28/07/2008

IN V'LA CO YUN D'FAIT!

Et voilà...le 61e Camp des Faucons Rouges de Péronnes vient de se terminer. Le petit village de Outrewarche (Robertville) a ainsi reçu la visite de plus de 140 Faucons, Pionniers, Moniteurs et bien entendu tout le staff technique et intendance.

Le soleil ne s'est pas beaucoup montré mais l'amitié et la solidarité ont permis à tout ce petit monde de passer de très bons moments. On a tout de même compté plus de rhumes que de coups de soleil! Non décidé

Allez! il fera meilleur l'année prochaine...

Carte-postale-menneke

Le Manneken-Pis comme vache qui pleut.

ABCD0005

Les Binchous sont au rendez-vous!

ABCD0006

Autour du feu de camp...

ABCD0003

Pendant la veillée, la lune est passée...

ABCD0001

Lucky Luc a mis ses bottes...mais pourquoi donc?

11:27 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

24/07/2008

UNE HISTOIRE DE SCHTROUMPFS

Le gouvernement wallon a marqué jeudi son accord sur 13 des 17 nominations attendues de fonctionnaires dirigeants. Lescandidats retenus par le Selor n'ont pas donné satisfaction au gouvernement pour 3 postes et l'un d'entre eux avait été sélectionné pour deux postes. Ces fonctions sont donc remises en jeu et feront l'objet d'une nouvelle procédure de sélection.

Parmi les personnes nommées, l'on retiendra le chef de cabinet de Michel Daerden, Dirk De Smet, à la direction générale Routes et bâtiments, Sylvie Marique, chef de cabinet de Philippe Courard, à la direction générale des Pouvoirs locaux, de l'action sociale et de la santé (au lieu du secrétariat général du futur grand ministère) ou la reconductiond'Alain Rosenoer, Jean-Pierre Méan et Claude Delbeuck à la tête de la Société Wallonne du Logement, du Forem et de la direction générale de l'Environnement et de l'agriculture.

Par ailleurs, Luc Melotte est nommé à la direction générale Personnel et Affaires générales, Yvon Loyaerts à la direction générale Mobilité et voies hydrauliques, Francis Mossay à la direction générale Budget,logistique et TIC, Alice Baudine à l'Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH), Jacques Bounameaux à l'IFAPME (institut de formation en alternance), Freddy Joris à l'Institut du Patrimoine Wallon (IPW, reconduit), Nathalie Ombelets à la Société Wallonne du Crédit Social et Marc Gielen à l'APAQ-W (promotion de l'agriculture, reconduit). A l'exception de Claude Delbeuck, proche du cdH, Marc Gielen, bourgmestre MR d'Ouffet et Luc Melotte, considéré comme indépendant, ces différents hauts fonctionnaires sont étiquetés socialistes.

Les quatre postes qui doivent encore être pourvus sont le secrétariat général du futur grand ministère wallon, issu de la fusion du MRW et du MET, la direction générale de l'Aménagement du territoire ainsi que celle de l'Economie (pour laquelle Philippe Mettens, directeur de la politique scientifique fédérale et bourgmestre ff de Flobecq étaitpourtant cité), et la direction générale de l'Institut scientifique de service public (Issep).

La procédure qui sera relancée aboutira avant la fin de la législature, a assuré le ministre de la Fonction publique, Philippe Courard. Elle ne donnera nullement lieu à des compensations pour le cdH dans ce train de nominations, a affirmé le vice-président cdH du gouvernement, André Antoine. "Il n'y a pas de comptes. Le gouvernement a fait le constat que certaines candidatures retenues par le Selor ne correspondaient pas. Mais cela n'a rien à voir avec un rééquilibrage en faveur du cdH. L'examen devant le gouvernement wallon était une épreuve et non une formalité", a-t-il expliqué. D'autres nominations doivent encore intervenir: à l'Awex et au Centre de Recherches agronomiques.

(belga)

ci-dessus: un mouvementé réformiste qui boude et son homologue écolo content d'être passé au JT.

Franchement, la réaction du Mouvement Rédempteur et d'Ecolo me font bien rire!

En premier lieu, tout le monde se met d'accord pour cesser de nommer les fonctionnaires selon leur appartenance politique (appartenance parfois résumée à une simple étiquette...).

Ensuite, l'administration organise des épreuves d'examen (avec le SELOR) afin de sortir les bons éléments du lot.

Il ressort que sur les 13 fonctionnaires nommés, onze sont "étiquettés" socialistes, un est "proche" du CdH et un autre est...bourgmestre MR! (le cumul...).

Alors, en réalité, qu'est ce qui emmerde vraiment le MR et Ecolo??? Les examens ne se seraient-ils pas déroulés normalement? Alors pourquoi ne pas avoir réagi à ce moment-là??

OU ESTIMENT-ILS AVOIR ETE MIS DE COTE???

De plus, si avoir une étiquette X, Y ou Z devient une tare pour évoluer dans sa carrière, où est la liberté d'opinion?

Le MR, Grand Donneur de leçons devant l'Eternel, ferait bien de balayer devant sa porte avant de continuer ses aboiements plaintifs...

ci-dessus: un fonctionnaire wallon qui signe son contrat. On remarque immédiatement son étiquette "rouge".

===========================

Bon c'est pas tout ça mais j'ai un camp de Faucons (Rouges d'ailleurs) à démonter dans les Hautes Fagnes...

Bon week-end et...Venceremos!

20:35 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

C'EST L'ETE!!!

Phare

 "ça va Simone, tu peux sortir: le beau temps est enfin là!"

11:39 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/07/2008

 

Radovan Karadžić

karadzic11%20(1)

 Et une ordure en moins en liberté!

13:09 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : karadzic |  Facebook |

LE PS S'ECRASE...AU PROFIT DU MR!

rose morte

Quelque 32% des électeurs wallons ont changé de bord politique entre les élections fédérales de 2003 et celles de 2007. Des quatre principaux partis, c'est le MR qui a le plus fidélisé, gardant en 2007 80,27% de ses électeurs de 2003. Suivent cdH (68,14), PS (67,59%) et Ecolo (63,56%), montre une enquête post-électorale réalisée pour le Pôle interuniversitaire sur l'opinion publique et la politique (UCL) dont fait état mardi Le Soir.

En 2003, le PS enregistrait les électeurs les plus fidèles, gardant 90% des ses électeurs de 1999. Le PS a perdu 237.000 voix en 2007 en Wallonie. Au profit du MR (75.000), d'Ecolo (60.000) et du cdH (44.000). Le MR a pris des voix au cdH (31.000) auquel il en cède 24.000. En revanche, il en a perdus 34.000 au profit d'Ecolo qui a également grappillé des voix au cdH (26.000), ne leur en donnant que 11.000.

L'équipe de l'UCL attribue ces transferts à "la fin des idéologies, la constitution d'une large classe moyenne aux intérêts moins différenciés que la société de classe. Pour 76,7% des sondés, la question des affaires n'a pas eu d'influence.

(Belga / 7sur7)

di rupo

Rigolant C'était prévu... Langue tirée

08:26 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

18/07/2008

11h37...

ça serait t-y pas l'heure de l'apéro?

apero

 mais attention hein...avec modération!

(modération c'est le type à droite)

11:33 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : apero |  Facebook |

ATTENDS J'ENLEVE LA SONDE...

sondage premier

Plusieurs journaux, principalement néerlandophones, ont organisés des sondages en ligne abordant la démission du Premier ministre. 7sur7 leur a emboîté le pas mercredi.

Succession
La question du successeur d'Yves Leterme revient dans les sondages du nord et du sud du pays. D'après le sondage du quotidien francophone Le Soir, les internautes plébiscitent le retour de Guy Verhofstadt (32,8%), alors qu'Yves Leterme est encore l'homme de la situation pour 28,2% des répondants. Seuls 9,9% des lecteurs pensent que Didier Reynders pourrait reprendre la charge de ce dernier.

D'après le sondage du quotidien flamand Het Belang van Limburg, 43% des internautes pensent qu'Yves Leterme peut rester Premier ministre. Selon 36% des répondants sur le site du journal flamand De Standaard, Guy Verhofstadt est le mieux placé pour diriger le gouvernement. Il est suivi par Yves Leterme (25%), Didier Reynders (20%) et Kris Peeters (18%).

Ce mercredi soir, à 22 heures, vous étiez plus de 3.600 internautes à avoir exprimé votre préférence sur la question de la succession au poste de Premier ministre dans le sondage proposé en page d'accueil de notre site 7sur7.be tout au long de la journée. Selon 44% d'entre vous (soit près de 1.600 votes), Guy Verhofstadt devrait reprendre les rênes. Le libéral Didier Reynders (716 votes) et le socialiste Elio Di Rupo (468 votes) dépassent aussi de loin Yves Leterme (191 votes) dans les choix de nos lecteurs.

Elections?
Les sondages abordent également la question de la tenue d'élections anticipées. Pour 20,3% des internautes du Soir, la situation actuelle implique un retour aux urnes. Même son de cloche pour 60% des répondants sur le site de la Gazet Van Antwerpen et pour 45% sur le site du journal flamand Het Laatste Nieuws, premier quotidien du pays.

Responsabilité
Les sondages au nord du pays posent également la question de la responsabilité de la crise. La faute est souvent rejetée sur les Francophones: 78% sur le site de la Gazet van Antwerpen, et 75,6% sur le site du Belang van Limburg. Pour les internautes du Standaard, la paternité de la crise revient à Joëlle Milquet (33,39 %), Didier Reynders (31,76 %), Yves Leterme (13,79 %), Bart De Wever (13,69 %) ou à quelqu'un d'autre (7,36%).

Indépendance
La VRT et De Standaard ont posé la question de l'opportunité de la démission d'Yves Leterme. Une écrasante majorité (91%) ont indiqué sur le site de la VRT et du Standaard qu'il a pris la bonne décision. Enfin, 61% des répondants sur Gazet Van Antwerpen et 57% des internautes du Belang Van Limburg penchent pour l'indépendance de la Flandre.

(belga/7sur7)

10:57 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/07/2008

ELIE VS DIEUDONNE & LE PEN

dieudonné le pen

L'humoriste français Dieudonné aurait choisi le président du Front National, Jean-Marie Le Pen, comme parrain pour sa cadette.

Dieudonné se rapproche encore plus du Front National. Ce vendredi, alors qu'il célébrait le baptême de son quatrième enfant à Bordeaux, l'humoriste se serait entouré de plusieurs invités liés à l'extrême-droite, indique le quotidien français Libération.

Jean-Marie Le Pen était de la partie. Le président du parti d'extrême-droite français serait même le parrain de la petite fille. Le prêtre n'avait pas non plus été choisi au hasard. C'est un abbé connu pour être proche des mouvements extrémistes qui officiait ce jour-là.

Dieudonné qui avait déjà suscité la polémique suite à des propos haineux sur les juifs, ferait encore un pas de plus vers l'extrême-droite. Après avoir été aperçu à une fête du front National et accueillant les membres des frontistes à ses spectacles, l'humoriste était également apparu dans un magazine d'extrême-droite.

(belga/7sur7)

KKKG

Le comédien français Elie Semoun a clairement écarté jeudi matin toute posssibilité de réunion avec son ancien complice de scène Dieudonné. Le président du Front National Jean-Marie Le Pen a confirmé mercredi soir au micro d'Europe 1 être devenu le parrain de la quatrième fille de l'humoriste controversé Dieudonné. Ce choix du leader d'extrême droite comme parrain a fortement contrarié Semoun.

"Là, je crois que ça suffit maintenant!", a affirmé Elie Semoun sur l'antenne de la radio française RTL. "Cette fois, c'est fini et bien fini avec Dieudonné", a-t-il assuré. "Certains évoquaient la reformation de notre duo, mais je dois vous dire que c'est clairement hors de question. C'est fini!", a assuré le comédien.

Une reformation du duo Elie & Dieudonné avait été évoquée récemment suite à des retrouvailles de la paire sur les planches du Théâtre de la Main d'or. (7sur7)

Comme quoi, le proverbe qui dit "on ne peut pas être et avoir été" c'est une grosse connerie: J'en connais qui étaient très cons avant et qui le sont toujours maintenant!

11:36 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieudonne le pen parrain |  Facebook |

URGENCE!!!

vlag-ptb

"Les extrémistes flamands et francophones du type De Wever et Maingain ont gagné. Depuis presque 400 jours, ils tiennent en otage l'ensemble des partis politiques. L'un veut laisser pourrir la situation pour arriver à la scission de la Belgique.  L'autre incite les francophones de Bruxelles et de la périphérie à mépriser les Néerlandophones. Pendant tout ce temps, aucun problème des gens n'est résolu. C'est incompréhensible et irresponsable.

Il est plus que temps d'arrêter ce blabla communautaire et de s'occuper des vrais problèmes. Qui peut croire que les trains rouleront mieux entre Anvers et Charleroi ou entre Ostende et Liège si la SNCB est régionalisée ? Qui peut croire que les chômeurs wallons trouveront plus facilement du travail en Flandre si le VDAB, le FOREM et Actiris s'en occupent chacun de leur côté ? Qui peut croire que la crise financière frappera moins fort si la Flandre et la Wallonie ont chacun leur ministre des Finances ?

Le contraire est vrai, la coopération et la tolérance contribueront plus à la solution des problèmes que la division.

Pour empêcher que les prochaines élections ne tournent à une nouvelle surenchère communautaire, le PTB propose d'organiser les élections fédérales et régionales en même temps le 9 juin 2009.  

Comme dans tout pays démocratique, il serait indiqué que les habitants d'une région puissent voter pour des candidats de l'ensemble du pays puisque nous serons de toute façon gouvernés par des ministres issus de l'autre région. Cela aiderait à résoudre le problème de Bruxelles Hal Vilvorde car les habitants pourraient y voter pour des candidats de la langue de leur choix.
Comme dans tout pays démocratique, il faut préserver et renforcer une sécurité sociale solidaire comme l'ont demandé les 120 000 signataires de la pétition Sauvons La Solidarité.

Entre-temps, il nous faut un gouvernement qui s'occupe de la régression du pouvoir d'achat et de la crise financière.

Plus de 100 000 personnes ont souscrit à l'appel du PTB pour une réduction de la TVA sur le gaz et l'électricité de 21 à 6 %. Les organisations syndicales ont manifesté pour cette revendication.

Il est urgent d'arrêter la flambée des loyers et du prix des maisons.

Il est urgent d'augmenter les salaires bruts au lieu d'accorder une réduction d'impôt de 20 euros qui s'évaporera dès le passage à la pompe.

Il est urgent de protéger les économies des petits épargnants contre la crise bancaire.

Il est urgent de baisser les prix des médicaments. Cela peut se faire à hauteur de 90 % en appliquant le modèle kiwi proposé par le Dr Van Duppen du PTB. Aux Pays-Bas, cette mesure rapporte 350 millions d'euros à l'assurance maladie.

Il est urgent de sauver de la mort des dizaines de sans-papiers désespérés en mettant au point des critères humains de régularisation."

source: PTB.

09:10 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

14/07/2008

DECES DE B. GEREMEK

Bronislaw GEREMEK, écrivain, historien et homme politique polonais est décédé ce 13 juillet dans un accident de voiture survenu dans l'ouest de la Pologne.

Gauchiste convaincu, anti-stalinien convaincu, il a participé activement à la chute du régime de Jaruszelski en aidant Lech Walesa a développer son syndicat indépendant "Solidarnosc".

 Image:Bronislaw Geremek.jpg

 Biographie (Wikipedia):

Rescapé du ghetto de Varsovie dont il a réussi à échapper en 1943[2], Bronislaw Geremek entre en 1950 au Parti ouvrier unifié polonais (communiste, au pouvoir) et y restera jusqu'en 1968.

Il étudie en France en 1956-57, à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Fin 1962, il prend la direction du Centre de civilisation polonaise qui vient d’être créé à la Sorbonne, qu'il conservera jusqu'en 1965. Dans ces années-là, il rejoint le courant dit « révisionniste » du Parti communiste français.

A l'époque marxiste convaincu, il prend toutefois ses distances avec les partis communistes quand les chars soviétiques mettent fin au printemps de Prague. De 1965 à 1980, il enseigne à l’université de Varsovie. Il rejoint le mouvement Solidarność dans les années 1980. Il y incarne le collectivisme autogestionnaire antistalinien. Il devient conseiller personnel de Lech Wałęsa.

En 1989, lors de l'effondrement des régimes communistes d'Europe centrale, il devient député au Parlement polonais (Sejm) et ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2000 et, en parallèle, président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe en 1998. Il est député européen depuis le 20 juillet 2004.

Après avoir été élu aux élections européennes de juin 2004 sous les couleurs de son parti, l’Union des libertés (Pologne) (UW), il présente sa candidature au poste de président du Parlement européen. Soutenue par les Libéraux et les Verts pour sa portée emblématique, sa candidature dérangeait la droite et la gauche du Parlement. Finalement, le 20 juillet 2004, c'est le socialiste Josep Borrell qui est élu avec 388 voix ; Geremek a obtenu 208 voix (alors que l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe ne compte que 88 membres et les Verts qui le soutenaient 42 députés).

Ses activités politiques ne l’empêchent pas d'exercer un rôle important au sein du Collège d'Europe de Bruges et de Natolin : le campus polonais, créé en 1993 dans un ancien château près de Varsovie, sur le modèle de celui de Bruges qui prépare des étudiants en fin d'études, de nationalités différentes, aux carrières européennes. Il y dirige une chaire de la Civilisation européenne. En 1992-93, il assure au Collège de France un cours sur l'« Histoire sociale, exclusions et solidarité ».

Il a obtenu le Prix international Charlemagne d'Aix-la-Chapelle.

D'après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du Comité d'orientation scientifique de l'association fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn, À gauche en Europe.

Depuis 2004, il est vice-président du Conseil de surveillance de la Fondation pour l'innovation politique.

En 2006, il succède au professeur Henri Rieben comme président de la Fondation Jean-Monnet pour l'Europe. À ce titre, il préside à de régulières manifestations au siège de fondation à Lausanne, telle la remise de la médaille d'or à l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl, le 25 janvier 2007.

 

 

09:18 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/07/2008

L'INFO DU JOUR...

Dans une interview accordée à Paris Match, Ingrid Betancourt a fait part des événements qui l'ont marquée pendant ses 6 années de captivité. De manière surprenante, l'ex-otage franco-colombienne a évoqué la Coupe du Monde perdue face à l'Italie. "J'ai pleuré quand la France a perdu", a avoué Ingrid Betancourt.

Le coup de boule de Zidane? "J'ai adoré. Je crois que j'aurais fait pareil! J'en ai voulu à ceux qui l'ont critiqué. Cette Coupe du monde n'a pas manqué de poser des problèmes dans mon campement, parce qu'il y avait les pro-Ingrid, donc les pro-France, et les partisans de l'Italie", a-t-elle poursuivi.

(7sur7)

zidane_headbutt

N'importe quoi...et donc pendant le temps qu'ici on se fait un sang d'encre, ils regardent la Coupe du Monde tranquillos...

Pfff...les guerillas d'aujourd'hui c'est vraiment n'importe quoi!

10:10 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

10/07/2008

EXTREMISME

Qui se ressemble s'assemble...

lependewever

Mais qu'ils sont laids!

 vlamingen op

Pour rappel, la famille De Wever était très active au sein du V.N.V. pendant l'occupation allemande.

Quand un type se définit comme "de famille honorable, ayant servi son pays pendant la guerre, etc.", vous vous doutez bien qu'il y a quelque chose à cacher...

En Wallonie, bon nombre de fachos du fn commencent leur présentation de la sorte...ce qui délie certaines langues (à Saint-Ghislain par exemple...).

Degrelle%20SS%20Brigade%20Wallonie


Il ne faut pas se leurrer, tous ceux qui vous promettent la VRAIE démocratie et la sécurité  ne sont que les dignes héritiers de ces idées brunes et noires qui envoyèrent nos parents six pieds sous terre.

NON AU FN!

NON AU NATIONALISME!

12:52 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : de wever |  Facebook |

CHAVEZ POUR LA VIE ET LA PAIX

 hugo-chavez

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé qu'il avait eu un entretien téléphonique d'une demi-heure avec l'ex-otage Ingrid Betancourt mercredi sur la question des autres otages restés aux mains de la guérilla en Colombie.

M. Chavez a précisé qu'il avait exprime à la Franco-Colombienne libérée après plus de six ans de captivité l'espoir de pouvoir contribuer "en coordination avec elle" à la libération de tous les otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) et à des négociations de paix avec la guérilla.

Le chef de l'Etat vénézuélien avait joué un rôle de médiateur, qui avait abouti à la libération en janvier et février derniers de six otages dits "politiques" des Farc, dont Clara Rojas, la directrice de campagne de Betancourt pour l'élection présidentielle colombienne au moment de leur enlèvement en février 2002.

Ingrid Betancourt a été libérée le 2 juillet par l'armée colombienne de même que trois Américains et onze Colombiens.

"Cela m'a fait grand plaisir de parler avec elle et de lui souhaiter longue vie", a déclaré Chavez.

"Elle m'a demandé de continuer à lutter pour les autres otages en coordination avec elle", a expliqué le président qui a dit avoir proposé d'aider à des négociations de paix en Colombie entre gouvernement et guérilla.

"L'heure est venue pour la Colombie de parler non pas de guerre ou de mort, mais de vie et de paix", a-t-il estimé.

(afp/7sur7)

10:10 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chavez farc colombie betancourt |  Facebook |

09/07/2008

ET LA LIBERTE DE PENSER...CC?

 arrestation-sp21

Le 5 juin, la Belgique était tirée du sommeil par une nouvelle « alerte terroriste ». Quelques personnes avaient été réveillées un peu plus tôt. A 5h, des unités « anti-terroristes » débarquaient chez Wahoub Fayoumi, Pierre Carette, Betrand Sassoye, Virgine D. (relâchée le soir même) et Constant Hormans pour les appréhender et perquisitionner chez eux. Abdallah Ibrahim Abdallah, lui aussi recherché, se rendit de lui-même au commissariat. Le 6 juin, c'était au tour de Jean-François Legros d'être interpellé.

Des arrestations sans convocation préalable, menées par des policiers cagoulés, armés et n'hésitant pas à braquer leurs armes sur des mineurs. PC, GSM et quantité de documents saisis. Ecoutes téléphoniques, surveillance des déplacements et des comptes bancaires. Des « suspects » transportés, sirènes hurlantes, visage masqué et menottes aux poings vers un lieu secret, sans possibilité de contact avec leurs proches ni avec des avocats, soumis à un régime de détention spécial... Ces méthodes laissaient entendre que de dangereux individus auraient été interceptés.

Au compte-gouttes, le Parquet fédéral divulgua des « informations » dont le relais médiatique suscita des interprétations délirantes, nourries d'amalgames, d'anachronismes, de sensationnalisme et de fantasmes. Il fût ainsi question de deux anciens membres des CCC qui n'auraient pas respecté leurs conditions de libération et auraient eu l'intention de se reformer ou de « replonger dans le terrorisme » via une organisation italienne - qui n'existe pas en tant que telle et qui n'a fait l'objet d'aucune condamnation (c'est l'hypothétique intention de créer cette organisation qui est à l'instruction en Italie). Le scénario de tous les dangers fut entretenu par les descriptions des autres personnes interpellées : deux redoutables « grands bandits » et un mystérieux « Libanais », une journaliste présentée par pure spéculation comme la compagne de Carette. Selon l'hypothèse du Parquet fédéral, des explosifs auraient été retrouvés dans la « planque » de Sassoye ; une réunion aurait rassemblé les « suspects » et des « terroristes » italiens ; la justice italienne aurait transmis des écoutes téléphoniques compromettant les militants belges ; des courriels émis par Sassoye étaient cryptés...

Mais ces « preuves » ne résistent pas à l'analyse. Et les pièces du « dossier terroriste » s'écroulent les unes après les autres...

Les CCC n'existent plus depuis 1986. Les faits et gestes de leurs ex-militants sont connus de tous, notamment de leurs agents de probation qui n'ont jamais signalé de contravention à leurs conditions de libération. Carette, mis dans le même panier que Sassoye pour créer l'amalgame « CCC », n'est en fait pas lié à l'enquête qui a suscité les arrestations. Il a d'ailleurs été libéré ce 18 juin par le tribunal d'application des peines.

Les « explosifs » trouvés lors de la perquisition à la brasserie où travaille Sassoye n'étaient que de simples feux d'artifice achetés pour une fête de mariage.

La « réunion » où certains inculpés auraient rencontré des « terroristes » italiens s'est avérée une conférence publique dans un café du centre-ville dont la vidéo a  été postée par ses organisateurs sur Internet.

Les écoutes téléphoniques italiennes relatives aux militants belges semblent en réalité n'avoir jamais existé : la justice italienne a seulement transmis des comptes rendus « d'écoutes d'environnement » dans un café, où sont évoqués des « flamands efficaces » sans aucun nom cité. Aucun des arrêtés de juin n'est d'ailleurs néerlandophone.

Quant au cryptage des courriels, il s'agit d'un procédé non seulement légal, mais aussi conseillé face au piratage et pratiqué par des banques, des ONG...

Il apparaît que les données rassemblées et la surveillance intrusive effectuée pendant un an grâce aux « méthodes particulières de recherche » n'ont pas révélé un seul élément justifiant cette opération musclée. Rien, si ce n'est quatre photos d'identité retrouvées sous des salades en Italie. Rien qui légitime arrestation ou détention préventive : une simple convocation par la juge aurait suffi.

C'est d'ailleurs ce qu'a confirmé la Chambre du conseil le 11 juin et la chambre des mises en accusation le 26 juin en décidant de libérer trois des quatre inculpés. Mais par l'acharnement du Parquet, qui  « veut donner une chance à l'enquête » (sic), quatre personnes restent poursuivies et l'une d'entre elle (Sassoye) est toujours incarcérée. Toute ressemblance avec l'affaire DHKP-C - qui malgré les acquittements se voit repartie pour être jugée une quatrième fois - est purement fortuite...

La question n'est pas de se positionner par rapport aux idées défendues par ces cinq personnes. Leur organisation (Secours Rouge) développe des activités publiques et légales de solidarité avec des victimes de la répression politique. Leur démarche s'inscrit dans une optique marxiste mais, jusqu'à nouvel ordre, cela n'est pas (encore) illicite dans un Etat de droit.

Nous ne pouvons accepter la répression de ces militants en raison de leurs seules idées et sympathies, pas plus que le message adressé à la population sur leur dos. La justice n'a rien à leur reprocher, si ce n'est des « délits » d'opinion, de solidarité et d'association, institués par les lois anti-terroristes en vigueur depuis 2003, alors que la Constitution et les conventions internationales garantissent ces droits fondamentaux.

Il serait aussi trop facile de se désintéresser du sort des « cinq solidaires » sous prétexte du passé judiciaire de certains. Ils ont été jugés et la justice ne revient pas sur la chose jugée. Ressortir leur passé aujourd'hui n'a d'autre objectif que d'effrayer la population autour d'un scénario monté de toutes pièces par le Parquet fédéral.

Il faut arrêter cette nouvelle mise en scène menée au nom de la « lutte anti-terroriste ». On se rappellera que, jusqu'ici, toutes les menaces invoquées à ce titre se sont révélées inconsistantes (la dernière en date étant l'alerte de niveau 4 qui a perturbé les fêtes de fin d'année). Les premières affaires montrent que le Parquet a d'abord essayé d'asseoir la légitimité de ces dispositifs en s'attaquant à des figures supposées moins populaires : communistes, étrangers, musulmans ou anciens auteurs de faits d'armes. S'agirait-il d'inquiéter la population pour mieux pouvoir la rassurer ensuite et justifier les dispositifs non démocratiques et les budgets colossaux déployés au nom du contrôle des populations et de la guerre au terrorisme ?

Les lois anti-terroristes sont des lois d'exception, liberticides. Elles permettent de criminaliser l'opinion politique, le militantisme et la solidarité. De plus, elles sont superflues : les actes qu'elles sont censées réprimer le sont déjà par d'autres dispositions du droit pénal. Ces lois sont dangereuses et produisent des effets néfastes, actuellement bien plus que les prétendues menaces terroristes. Si nous ne réagissons pas, ce sera demain n'importe quelle organisation politique, syndicale, non gouvernementale ou alter mondialiste, n'importe quel citoyen engagé ou ayant simplement parlé au cousin de la belle-sœur de l'oncle d'un suspect lointain qui pourra être surveillé, qualifié de terroriste et arrêté.

source : La Libre Belgique 

terrorisme

 

10:42 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

08/07/2008

VLAANDEREN VLAAMSCH!

 www.vlaamsch.be

VLAANDEREN VLAAMSCH!

In Vlaanderen spreekt men uiteraard Vlaams.
Bedrijven die een niet-Vlaamse naam hanteren dienen zich dus ook aan te passen.
Dit om een EENtalig straatbeeld te bekomen.
Volgende bedrijven hebben de boodschap begrepen en gaan binnenkort hun naam veranderen.
k01k02
k03k04
k05k06
k07k08
k09k11
k12k13
k14k15
k16
Cette note d'humour (in vlaanderen gemaakt) fait suite à certaines directives stupides et flamingantes (oups, un lapsus!) qui obligent les flamands à parler flamand, penser flamand et rêver en flamand. Ces mêmes directives obligent tous ceux qui se trouvent sur le territoire flamand à faire de même...jusqu'à dénoncer leur voisin qui aurait l'audace de parler une autre langue dans son jardin!
Pour l'instant, c'est de l'humour...
Mais demain???

21:39 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vlaanderen vlaamsch |  Facebook |

DJ DU MRTL-TVI ET LA TVA HORECA...pfff!

 vishnou

Apparement, ce brave DJ Reynders (celui qui parle à l'oreille des riches...) a une vision bien spécifique des besoins de la population:

En effet, il trouve normal qu'une baisse de la TVA soit appliquée dans le secteur horeca, alors qu'une baisse de la TVA sur les produits de première nécéssité tels l'eau, les matières premières alimentaires, le gaz, le mazout et l'électricité est absolument à exclure...

On pense à se chauffer et à s'alimenter avant d'aller faire la bringue au resto, non? Quoiqu'une baisse de la TVA horeca profiterait à tout le monde et il serait stupide de s'y opposer...mais qu'attend la population?

Pourquoi 2 poids 2 mesures??? Parce que dans le secteur horeca, on trouve beaucoup d'électeurs du MR? Parce qu'une baisse de la TVA dans l'horeca ne coûterait pas grand chose à l'état? (c'est lui qui l'a dit!).

Mais à part devenir premier ministre, à quoi s'intéresse t-il?

Le MR, parti des rupins et des profiteurs, vous ment lorsqu'il dit qu'il s'intéresse aux gens et à leurs problèmes...le MR est bien le parti des exploiteurs...pensez-y aux prochaines élections.

13:03 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/07/2008

FRP 2008 OUTREWARCHE

comme promis voici les premières photos du camp.

Ces photos ont été prises avec mon gsm, because mon appareil photo était en panne.

ABCD0003

 ABCD0004

ABCD0005

 ABCD0002

ABCD0001

à 10 km du camp, le Signal de Botrange.

09:27 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : frp 2008 outrewarche |  Facebook |

04/07/2008

FAUCONS ROUGES 2008

faucon_rouge
 

Ce soir, la caravane des monteurs rejoint Outrewarche (Robertville) afin de monter le camp 2008. Donc vous l'aurez compris: le blog est "off" jusque dimanche...

 outrewarche

Lundi, les premières photos...Clin d'oeil

Bon vikène à toutes et tous!

18:07 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

01/07/2008

OTAN EN EMPORTE ...

Le Ministre Pieter De Crem veut rajeunir le cadre de notre "onze lieve leger", afin de pouvoir être aux premières lignes des grands conflits mondiaux, si chers à nos amis américains.

La question est:

SOMMES-NOUS PRÊTS???

armée1

 

armée2

En tout cas, ils doivent être moins dangereux que les paras français...

16:46 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Y A COMME UN FLAIR...

On peut pas se mettre la main devant...le 1er juillet ça sent les vacances!

Deux mois de matins calmes dans le centre-ville, deux mois de circulation fluide, deux mois d'emmerdeurs à Agadir ou Blankenberge...ça c'est un peu de bonheur et ça fait du bien!

Quoi qu'il en soit, je vous souhaite de passer de bons moments, en famille, entre amis ou au club Med.

bonnes vacances

09:49 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |