17/07/2008

ELIE VS DIEUDONNE & LE PEN

dieudonné le pen

L'humoriste français Dieudonné aurait choisi le président du Front National, Jean-Marie Le Pen, comme parrain pour sa cadette.

Dieudonné se rapproche encore plus du Front National. Ce vendredi, alors qu'il célébrait le baptême de son quatrième enfant à Bordeaux, l'humoriste se serait entouré de plusieurs invités liés à l'extrême-droite, indique le quotidien français Libération.

Jean-Marie Le Pen était de la partie. Le président du parti d'extrême-droite français serait même le parrain de la petite fille. Le prêtre n'avait pas non plus été choisi au hasard. C'est un abbé connu pour être proche des mouvements extrémistes qui officiait ce jour-là.

Dieudonné qui avait déjà suscité la polémique suite à des propos haineux sur les juifs, ferait encore un pas de plus vers l'extrême-droite. Après avoir été aperçu à une fête du front National et accueillant les membres des frontistes à ses spectacles, l'humoriste était également apparu dans un magazine d'extrême-droite.

(belga/7sur7)

KKKG

Le comédien français Elie Semoun a clairement écarté jeudi matin toute posssibilité de réunion avec son ancien complice de scène Dieudonné. Le président du Front National Jean-Marie Le Pen a confirmé mercredi soir au micro d'Europe 1 être devenu le parrain de la quatrième fille de l'humoriste controversé Dieudonné. Ce choix du leader d'extrême droite comme parrain a fortement contrarié Semoun.

"Là, je crois que ça suffit maintenant!", a affirmé Elie Semoun sur l'antenne de la radio française RTL. "Cette fois, c'est fini et bien fini avec Dieudonné", a-t-il assuré. "Certains évoquaient la reformation de notre duo, mais je dois vous dire que c'est clairement hors de question. C'est fini!", a assuré le comédien.

Une reformation du duo Elie & Dieudonné avait été évoquée récemment suite à des retrouvailles de la paire sur les planches du Théâtre de la Main d'or. (7sur7)

Comme quoi, le proverbe qui dit "on ne peut pas être et avoir été" c'est une grosse connerie: J'en connais qui étaient très cons avant et qui le sont toujours maintenant!

11:36 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieudonne le pen parrain |  Facebook |

Commentaires

N'est-ce pas beau?
Au moins en France, La Liberté de Penser, de Parler et d'Expression existe.
Ce qui n'est du tout le cas en Belgique.
Pour preuve, en Belgique, le gouvernement tombe, le 1er démissionne et la population réclame un référendum sur l'avenir de la Belgique et que fait le politique pour répondre à cette demande?
Il décide entre-eux et vont même jusqu'à vouloir imposer un 1er Ministre pour éviter le CLASH de nouvelles élections.

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 17/07/2008

c'est magnifique en effet... un clown triste révisionniste antisémite fait copain-copain avec un gros con d'extrême-droite...j'en ai les larmes aux yeux tellement c'est émouvant...
Entre-nous en Belgique je n'ai pas encore eu de problèmes pour penser, parler et m'exprimer librement...je dis bien "pas encore"...
A propos de la démission de Monsieur "Moi je travaille" Leterme et de son gouvernement fantôme, je ne sais pas si un référendum servirait à quelque chose étant donné que la constitution ne prévoit pas cette application. donc même si on faisait un (pourquoi pas, en effet?), je ne pense pas que nos zélus en tiendraient compte pour modifier quoi que ce soit.
Faisons un autre deal: aux prochaines élections, que ceux qui veulent une séparation de nos 2 communautés votent pour des partis allant dans ce sens (il y en a assez...) et tout sera clair, non?

Écrit par : Gregg | 17/07/2008

C'est magnifique en effet... Si je vous comprends bien,cequi n'est pas toujours le cas,vous confirmez que:
"dans le cas où il y aurait un référendum demandé par la population,les zélus n'en tiendraient pas compte".
Est-cela la signification de la DEMOCRATIE que prônent les 4 partis soi-disant DEMOCRATES?
Pour eux, le peuple c'est de la M....alors.

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 17/07/2008

ce que je sais... c'est que même si un référendum était organisé, rien n'obligerait le gouvernement (mais qui donc en fait?) à suivre l'avis ressortant de ce référendum.
Et ceci uniquement parce que la Constitution Belge ne prévoit pas le référendum...c'est peut-être anti-démocratique mais il y a 178 ans que c'est comme ça et je n'ai pas souvenance d'avoir vu une proposition pour changer ça dans aucun programme électoral (pas folles les guêpes...).
Et puis, de vous à moi, vous vous rendez bien compte qu'il est impensable de mêler politique et démocratie, ici comme ailleurs...
La population vote pour des partis qui adoptent des programmes dont très (trop) peu de personnes ont pris connaissance...

Écrit par : Gregg | 17/07/2008

Les commentaires sont fermés.