27/03/2008

REYNDERS AIDE LES SDF

sdf

Copyright FIGARO

http://linsolent.skynetblogs.be

09:57 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

faudrait une charia , en partenariat avec nos amis de gauche ,les bonnes valeurs seraient réinstallées et les gens retrouveraient leur sérénité , la morale ferait chuter la criminalité et l'intolérance notre but serait d'être juste dans l'oeil d'Allah grace aux enseignements du prophète (sav), et le social enseigné par la gauche , les idées impérialistes yankee et fascisantes seraient enrayées et punies !
Allah akbar et sérénité sur toi greg

Écrit par : abd1 | 27/03/2008

bof je ne pense pas qu'une religion puisse redresser la barque. Et entre-nous je n'y tiens pas tellement...il y a déjà assez d'abrutis sur terre non?

Écrit par : Gregg | 28/03/2008

Alors moi greg j'adore la sodomie , la felation dans un chenil et tout ça et j'ai envie de kalin avec un stalinien imberbe et imprégné de mucus et de plume
vive staline et anus fantasy !

Écrit par : greg | 28/03/2008

VENEZ NOMBREUX!

Le samedi 29 mars se tiendra une nouvelle conférence identitaire avec Anne Kling qui viendra de Strasbourg présenter son livre qui traite de l’influence des lobbys sur la liberté d’expression et qui s’intitule « La France licratisée ».

Cet ouvrage exceptionnellement documenté est consacré à la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’antisémitisme (LICRA) et apporte des informations stupéfiantes et passionnantes sur cette officine créée par des militants communistes dans les années 1920, et qui s’est spécialisée aujourd’hui dans le combat anti-identitaire et la répression de ceux qui osent dire la vérité.

Venez nombreux écouter cette militante identitaire alsacienne qui viendra spécialement de Strasbourg pour nous expliquer que, partout en Europe, la lutte pour la liberté devient de plus en plus difficile.

Samedi 29 mars - 13 h 30 au Ravensteinhof, 685 Chaussée de Ninove à 1070 Bruxelles
Entrée : 5 €

Écrit par : mister Q | 28/03/2008

pour abd1 et le taulier de ce blog Aujourd'hui, un tiers de la population est musulmane et les jeunes générations sont plus pratiquantes.

La capitale européenne sera musulmane dans vingt ans. C'est du moins ce qu'affirme une étude publiée la semaine dernière dans le quotidien La Libre Belgique. Près d'un tiers de la population de Bruxelles étant déjà musulmane, indique Olivier Servais, sociologue à l'Université catholique de Louvain, les pratiquants de l'islam devraient, en raison de leur forte natalité, être majoritaires «dans quinze ou vingt ans». Depuis 2001, Mohamed est, chaque année, et de loin, le premier prénom donné aux garçons nés à Bruxelles.

«Il faut relativiser ces chiffres, insiste Mahfoud Romdhani, député socialiste et vice-président du Parlement francophone bruxellois. Les immigrés de pays musulmans ne sont pas tous musulmans ! Moi-même, je suis de culture musulmane, mais agnostique.» Olivier Servais se veut d'ailleurs prudent sur les projections à long terme, Bruxelles subissant des flux de population importants en tant que capitale de l'Union européenne.

Reste, constate La Libre Belgique, que «si leurs parents n'étaient guère pratiquants», pour faciliter l'intégration dans leur pays d'accueil, «les jeunes marquent un retour important vers le fait religieux». Quelque 75 % des musulmans s'estiment aujourd'hui pratiquants. Auteur d'Infiltrée parmi les islamistes radicaux *, la journaliste flamande Hind Fraihi va plus loin : «Les jeunes sont de plus en plus radicalisés, affirme-t-elle. Ils rejettent les valeurs occidentales, même leurs parents s'en inquiètent. À Bruxelles, il existe des îlots, comme Molenbeek, où l'on a parfois du mal à se croire en Belgique…»

Du bazar Tafoukte à la bijouterie Mohammed, les musiques du Maghreb envoûtent le passant. Encombrée de seaux en plastique multicolores, de chaussures de sport et de caftans chatoyants, la ruelle piétonnière du Prado conduit à la mairie de Molenbeek, le quartier marocain de Bruxelles. Presque toutes les femmes sont voilées et les commerçants parlent arabe. «On se sent mieux, ici, qu'en France ou en Espagne, assure Akim, gérant d'un magasin de vêtements. Peut-être parce qu'on est une grande communauté. C'est comme au pays !»

«Gestes de respect»
Il y a quelques années, raconte Philippe Moureaux, le bourgmestre PS de Molenbeek, «des musulmans sont venus me trouver : ils voulaient que je sois le “président” de leur nouvelle mosquée…». C'est dire si cet ancien ministre, pourtant agnostique, est bien vu par le «gros tiers» de musulmans parmi ses 83 000 administrés. Création d'un Conseil consultatif des mosquées doté d'allocations de la mairie, ouverture d'un abattoir municipal pendant la fête du sacrifice, présentation d'une liste électorale comprenant une majorité de musulmans… «Ce sont des gestes de respect qui m'ont valu la confiance de cette communauté, explique le bourgmestre. On a été très loin, certains disent trop loin. Mais pour moi, la seule solution, c'est l'ouverture.»

Selon Alain Escada, président de l'association Belgique et chrétienté, «on va d'abandon en abandon». «De plus en plus de cantines introduisent des menus halal aux dépens des chrétiens, déplore-t-il. Les autorités ne font plus leur travail : les politiques, qui, avec une vision à court terme, sont prêts à tout pour séduire un nouvel électorat, mais aussi le clergé, qui met les musulmans et les chrétiens sur un pied d'égalité, alors que c'est loin d'être réciproque : voyez cet archevêque assassiné récemment en Irak !»

Pour l'instant, «l'essentiel de l'islam belge est paisible et familial, souligne Olivier Servais, mais un jour il y aura peut-être une revendication claire d'islam. Je n'exclus pas des explosions sociales.» Des partis communautaristes, redoute-t-il, pourraient capitaliser sur le taux de chômage très élevé à Bruxelles (plus de 20 % de la population), qui frappe notamment la population musulmane.

Jean-François Bastin, un Belge de 65 ans coiffé d'un turban à carreaux et la barbe teinte au henné, s'appelle aujourd'hui Abdullah Abu Abdulaziz Bastin. Converti à l'islam, il a fondé en 2004 le Parti des jeunes musulmans. Abdullah ne serre pas la main des femmes. «C'est tromper Allah, lâche-t-il. C'est aussi tromper celle à qui l'on donne la main, en lui faisant croire que vous êtes égaux. Mais je vous fais un grand sourire !» s'empresse-t-il d'ajouter.

« Instrumentalisation »
Lui-même clame que les sourires, que certains politiques font aux musulmans ne sont qu'une «instrumentalisation grossière : Il y en a assez de cette sorte de néocolonialisme, s'emporte-t-il. Ils prétendent qu'ils vont nous défendre, et ensuite ils interdisent le foulard à l'école !». Aux dernières élections municipales, le PJM, qui ne se présentait que dans deux quartiers de Bruxelles, a rassemblé moins de 5 000 voix. «Nous pourrions prendre appui sur cette étude pour exiger plus de mosquées visibles, des appels à la prière, des cimetières, des écoles, des maisons de retraite…, s'emballe le converti. Moi je dis aux musulmans : “Perdez cet esprit de colonisé ! Les colons se sont fait bouter hors d'Algérie, c'est peut-être ce qui se passera ici.”» Les immigrés, conclut-il, en ont assez fait, et «même trop» pour s'intégrer : «c'est désormais à la Belgique de s'adapter».
http://www.lefigaro.fr/international/2008/03/21/01003-20080321ARTFIG00068-l-islam-premiere-religiona-bruxelles-dans-vingt-ans.php
[/b]

Écrit par : petit loukoum | 28/03/2008

ne pas dire du mal de la religion de paix d'amour et de tolérance sinon représaille! Insoumise et dévoilée menacé d'interdiction

(21/03/2008)

Les parents de Karima ont saisi la justice

VERVIERS La sortie d'un livre d'une jeune Verviétoise, Karima, provoque pas mal de remous à Verviers. Dans son ouvrage, Insoumise et dévoilée, la jeune femme dénonce les violences qui lui ont été faites au sein de sa famille allant jusqu'à un mariage forcé.

Dès avant la sortie du livre, des menaces ont été exercées sur le blog de l'éditeur, l'asbl Azimuts, pour faire pression afin d'éviter la publication du livre.

Des menaces explicites allant jusqu'à la mort qui ont été prises très au sérieux par les forces de l'ordre, qui protègent Karima de manière constante.

Mais depuis lors, Karima vit carrément en recluse, et elle a même dû changer ses enfants d'école. Dès sa sortie le 10 mars, le livre a été un succès au point qu'il est déjà épuisé.

Mais la famille s'est adressée à la justice pour en demander l'interdiction. "Au nom de son honneur bafoué", a juste dit Me Demarteau qui défend les intérêts de la famille.

Un coup de plus pour Karima, qui ne s'attendait pas à cela. "Je pensais, j'espérais qu'ils avaient changé, mais je m'aperçois que non. Pourtant, je n'attaque personne. J'ai changé les noms et même gommé le B. de mon nom que j'avais initialement prévu.
J'ai juste voulu livrer un témoignage, pour ma propre thérapie d'abord, mais aussi pour faire avancer la cause des femmes prisonnières des traditions. Je ne m'attaque ni à l'Islam, ni à ma famille. J'espère seulement faire ouvrir les yeux."

Son éditeur, Frédéric Allard, président de l'asbl Azimuts, est particulièrement indigné par cette procédure qu'il juge outrancière. "Toutes ces menaces, c'est pratiquement du terrorisme", dit-il. "Moi aussi, je crains des exactions, voire pour ma vie."

Le procès, introduit en référé, ne sera plaidé que le 28 mars. Le temps d'écouler quelques bouquins encore.

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/202428/insoumise-et-devoilee-menace-d-interdiction.html

Écrit par : blogusticus | 28/03/2008

tiens tiens... l'extrême-droite est entrée en campagne!
on les reconnait à leur anonymat...même leurs adresses postales ne sont que des BP.
Mais de quoi ont-ils peur comme ça?

Écrit par : Gregg | 28/03/2008

Anne kling Tiens cette conférence identitaire, c'est pas un truc organisé par NATION, ca ? Y aurait il un rapprochement entre le nouveau FN et ce groupuscule néo-nazi ?

Écrit par : Figaro | 28/03/2008

figaro apparement, comme ces nazillons ne sont que très peu, ils sont obligés d'être présents dans chaque groupuscule.
par exemple notre ami HVL l'anti-antifa est et a été président de 6 ou 7 mouvements d'extrême-droite.
ils essaient de faire croire qu'ils sont nombreux mais heureusement il n'y a pas assez de tarés pour ça.
mais même peu, ils sont déjà trop.

Écrit par : Gregg | 29/03/2008

http://cjoint.com/data/dDtciLmhIY_vr.jpg

Joyeuses Pâques !!!

Écrit par : Espérance | 29/03/2008

fichtre! ça a l'air de faire mal, ça!

Écrit par : Gregg | 29/03/2008

Les commentaires sont fermés.