28/02/2008

UN MYSTERE?

 ATTENTION!
UNIQUEMENT POUR LES VISITEURS MUNIS D'UN CERVEAU!
64=65

18:45 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

THE GRUDGE

the grudge

17:15 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/02/2008

POUR LA LIBERTE & LA JUSTICE

LA JEUNESSE EMMERDE (TOUJOURS) LE FRONT NATIONAL.
ET TOUS LES NAZIS... 
antiFN4


22:58 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : voter fn rnd con surtout alex quevy saint ghislain |  Facebook |

MERCI BEAUCOUP!

drapeau rouge 26 fév 08

Classement du 26 février 2008

14:01 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

LA SECURITE ET L'EXTREME DROITE

 t-crs_et_petit_black1[1]

La liberté pour quiconque de vivre en sécurité, quelles que soient ses origines, opinions politiques, convictions religieuses ou orientations sexuelles, constitue l’un des fondements de notre société. Pour lutter efficacement et durablement contre l’insécurité, il convient de lutter d’abord contre les facteurs qui accentuent cet état : précarité, pauvreté, avenir sans perspective faute d’une formation adéquate, carence d’emplois et de logements,…

Par son rejet des différences, l’extrême droite met en danger tout citoyen qui ne rentrerait pas dans son moule, dans sa norme. Elle prône également une culture de la force et de la violence qui se traduit souvent par des actes et propos agressifs, haineux et violents et par le renforcement des mesures sécuritaires pénalisantes. L’extrême droite est favorable à la vente et à la possession libres d’armes, ainsi qu’à la constitution de milices privées : elle parvient à faire rimer « sécurité » avec « violence ».

 

8cronulla

08:34 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : securite extreme droite fn |  Facebook |

LA LIBERTE ET L'EXTREME DROITE

 expression

La liberté, ce n’est pas la loi du plus fort, c’est avoir le droit de penser et de s'exprimer!

Dans la mesure du respect des règles démocratiques, la liberté de culte est fondamentale et la liberté de pensée est essentielle. La liberté de s’exprimer sans risque de sanction ou de répression (hors cas de diffamation ou de propos haineux), est le propre d’une société démocratique.

Les programmes d’extrême droite ne parlent pas clairement d’atteintes à ces libertés. L’expérience nous montre que l’extrême droite se sert de la religion pour opposer les communautés en stigmatisant l’une pour mieux valoriser l’autre. A l’aide d’amalgames douteux, elle participe ainsi à cette hausse des tensions qu’elle dénonce pourtant. L’extrême droite bafoue cette liberté dans sa volonté, par exemple, d’imposer un contrôle aux journalistes, ou en implantant des normes artistiques jugées « acceptables ». Par ailleurs, l’extrême droite détourne à son avantage la liberté d’expression pour réclamer l’abrogation des lois antiracistes et antinégationnistes.

08:28 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : liberte expression extreme droite fn |  Facebook |

26/02/2008

SALE JUIF!

sale_juif

Affiche éditée par l'U.E.J.F.

(Union des Etudiants Juifs de France)

16:13 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

23/02/2008

ET UN DE MOINS!

"Qui vole un oeuf vole un boeuf", nous avait-on encore fait récemment remarquer un sbire  de "Herr Quevy" sur son blog (sur lequel on ne peut, une fois de plus, poster de commentaires...merci Freddy!).

Et puis, patatra, qu'apprend-on cette semaine? Olivier Delcourt (le fils de Martial), élu fn à Charleroi a été exclu définitivement du Conseil Communal et ce parce qu'il avait menti au sujet de son domicile réél. Il est en effet domicilié dans une autre entité!

En bref, il participait à des débats qui ne le regardaient simplement pas mais surtout il empochait les jetons de présences qui lui étaient versés après chaque Conseil.

Charleroi, terre du vice...tout fout le camp! Même les méchants qui se disaient gentils sont en réalité des méchants!

delcourt
O. Delcourt lors de sa...prestation de serment!

19:15 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (33) |  Facebook |

21/02/2008

LE TRIANGLE ROUGE = LE LABEL CITOYEN

Lors de la dernière guerre mondiale, les nazis enferment et exterminent tous ceux qui ne correspondent pas à leurs valeurs : opposants politiques, juifs, tziganes, homosexuels, etc. Pour reconnaître leurs prisonniers, les SS ont l'idée de leur faire porter des signes distinctifs. C'est ainsi que tous ceux qui s'étaient politiquement opposés au nazisme devaient porter un triangle rouge, les juifs une étoile jaune, les homosexuels un triangle rose, etc.

triangles-charte-Dachau-193

Aujourd’hui reproduit sous forme de pin’s, ce même triangle symbolise la résistance aux idées d’extrême droite, indépendamment de toute tendance politique ou philosophique.
Pas moins de 200.000 pin’s seront distribués au travers de notre campagne, après les 100.000 diffusés en 2006...

label citoyen

MAIS C'EST QUOI LE PROBLEME?

Aujourd’hui, certains pensent que l’extrême droite a raison, qu’elle pose les bonnes questions et dénonce les vrais problèmes. Elle serait capable de trouver des solutions pour le manque d’emploi, les difficultés de logement, les inégalités sociales, l’insécurité, les magouilles politiques, les problèmes avec les étrangers, … On ne va pas se raconter des histoires, toutes ces difficultés sont parfois bien réelles ! Alors, on a le sentiment que tout est foutu et que la politique est pourrie. C’est une explication un peu facile, non ?

L’extrême droite ne pose pas les bonnes questions et n’a aucune bonne solution ! Elle exploite surtout notre naïveté et nos peurs.

On est mieux entre nous, les étrangers dehors, la femme à la maison pour que le chômage diminue et pour éduquer les enfants, l’interdiction de l’avortement, des salaires basés sur le mérite personnel et la concurrence entre les travailleurs, la suppression progressive du chômage, de la sécurité sociale et des syndicats, la privatisation des services publics, la diminution des moyens accordés à la culture et aux associations, … les voilà leurs solutions !

Avec l’extrême droite, ça dérape très vite et quand on réfléchit bien, ce qui est en jeu ce sont nos droits de citoyens tout simplement ! Malgré ce qu’elle essaie de nous faire croire, l’extrême droite est contre la démocratie et contre nos libertés. La bonne question c’est : « Quel monde voulons-nous, pour nous et pour nos enfants … demain ? »

Le chacun pour soi ou la solidarité et le respect de l’autre ?

www.trianglerouge.be 

09:42 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

20/02/2008

ADIOS FIDEL!

 fidel-castro

Mes chers compatriotes,

Je vous ai promis vendredi 15 février que lors de ma prochaine réflexion, j'aborderai un thème de grand intérêt pour nos compatriotes. (...) Le moment est venu de postuler et d'élire le Conseil d'Etat, son président, ses vice-présidents et son secrétaire. [Le vote est prévu dimanche 24 janvier].

J'ai eu l'honneur d'assumer durant beaucoup d'années la charge de président. (...) J'ai toujours usé des prérogatives nécessaires pour conduire l'œuvre révolutionnaire avec le soutien de l'immense majorité du peuple.

Connaissant mon état de santé critique, beaucoup à l'extérieur pensaient que mon renoncement provisoire, le 31 juillet 2006, à la fonction de président du Conseil d'Etat, que j'avais alors confiée au premier vice-président, Raul Castro, était définitif. Raul lui-même et les autres camarades de la direction du parti et de l'Etat avaient des réticences à me considérer comme déchargé de mes fonctions, malgré mon état de santé précaire.

Ma position était inconfortable, face à un adversaire [les Etats-Unis] qui faisait tout ce qui était imaginable pour se débarrasser de moi, et à qui je n'ai jamais cherché à plaire.

Après, j'ai recouvré la maîtrise totale de ma pensée, la possibilité de lire et de méditer beaucoup, pendant mon repos forcé. J'avais suffisamment de force physique pour écrire de longues heures, mon temps étant également occupé par les programmes de rééducation. J'ai toujours été soucieux, en parlant de ma santé, d'éviter les illusions qui, en cas de dénouement négatif, auraient apporté des nouvelles traumatisantes à notre peuple au milieu de la bataille. Préparer mon absence, psychologiquement et politiquement, était ma première obligation après tant d'années de lutte. Je n'ai jamais nié que cette rééducation n'était pas 'exempte de risques'.

Mon désir a toujours été de remplir mon devoir jusqu'à mon dernier souffle. C'est ce que je peux offrir.

A mes chers compatriotes, qui m'ont fait l'immense honneur de m'élire récemment comme membre du Parlement, au sein duquel des mesures importantes doivent être prises pour le destin de notre Révolution, je leur communique que je n'aspirerai ni n'accepterai – je répète – je n'aspirerai ni n'accepterai la charge de président du Conseil d'Etat ni de commandant en chef."

Fidel Castro inclut des extraits de son message du 17 décembre dernier, lu à la télévision par le journaliste Randy Alonso, dans le programme "Mesa redonda" (Table ronde) :

"Mon devoir élémentaire est de ne pas m'accrocher à mes fonctions, et encore moins de faire obstacle à des personnes plus jeunes, mais d'apporter mes expériences et idées dont la modeste valeur vient de l'époque exceptionnelle qu'il m'a été donné de vivre."

"Je trahirais ma conscience si j'occupais une responsabilité qui requiert une mobilité et un dévouement total, que je ne suis pas en mesure d'offrir à cause de ma condition physique.

 

(...) Je ne vous fais pas mes adieux. Je veux simplement combattre comme un soldat des idées. Je continuerai à écrire des textes sous le titre "Réflexions du camarade Fidel". Ces écrits seront une arme supplémentaire dans l'arsenal sur lequel nous pourrons compter [pour mener la révolution]. J'espère que ma voix sera entendue. Je serai vigilant.

Merci,


Fidel Castro Ruz
Lundi 18 février 2008, à 17 heures 30

 

Je ne défends aucunement les actes répressifs perpétrés à l'encontre des opposants au régime, mais je tiens malgré tout à féliciter et à remercier celui qui n'a jamais baissé son froc devant un impérialisme américain qui n'a d'ailleurs rien à envier aux pires dictatures qu'il feint de combattre.

11:43 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fidel discours adios |  Facebook |

13/02/2008

NOSTALGIE

lenin2

J'ai toujours préféré Lénine à Lennon.

14:30 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

11/02/2008

TOTS UNITS! (le canon et ma maronne)

tots-units

14:30 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : tots units contra la vida cara |  Facebook |

10/02/2008

INDEPENDENCIA I SOCIALISME!

independencia11

17:14 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |