26/06/2007

BLOG OFF JUSQUE DIMANCHE

bonnes20vacances1id7

17:54 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

18/06/2007

CA SENT LE GAZ...

FGTB

Pour la FGTB, la hausse annoncée du prix du gaz naturel (de 13 à 21%) pour les clients résidentiels et professionnels est inacceptable. La FGTB réclame, dès lors, le blocage des prix et la fixation de prix maximum pour la fourniture de gaz naturel!

La hausse de prix annoncée par Electrabel montre combien il est important de réguler et de contrôler le marché du gaz! Parce qu'il n'y a pas de véritable concurrence sur ce marché et que ce sont les ménages qui sont les plus susceptibles de subir les inconvénients de la libéralisation de ce marché. Ceux-ci n'ont, en effet, pas autant de moyens que les entreprises pour s’informer de manière complète ou avoir un rapport de force suffisant face aux fournisseurs.

On peut se demander si la hausse de prix annoncée ne vise pas à compenser les pertes de recettes liées à la douceur de l'hiver passé (environ 20% de consommation de gaz en moins... compensée par une augmentation de prix de 20% ?), voire, à permettre à Electrabel d'augmenter ses bénéfices, en invoquant une fausse raison d'augmenter ses prix.

La FGTB relève aussi le fait qu'Electrabel annonce ces hausses de prix une semaine après les élections et les résultats électoraux que l'on connaît. On ne peut s'empêcher de penser que ces mesures offrent des perspectives de temps cléments pour les grosses entreprises... au détriment des ménages et, en particulier, des plus démunis.

Pour la FGTB, il ne sert à rien de relever le salaire minimum (permis grâce à l'action syndicale via le dernier AIP) si c’est pour, par ailleurs, grever le budget des travailleuses et des travailleurs par des hausses inconsidérées de leur facture énergétique!

Enfin, il est important de prendre des mesures pour diminuer la demande d’énergie – dont le gaz – pour répondre, entre autres, au problème de changement climatique. Mais ceci ne peut résulter en une pénalisation des ménages.

La FGTB réclame l'adoption d'un vaste programme de rénovation énergétique des logements. Elle demande également de prendre les dispositions qui s’imposent pour éviter les effets pervers de la libéralisation du marché de l’énergie.

 

communiqué de la FGTB du 18/06/07

www.fgtb.be

23:20 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : electrabel prix augmentation gaz energie |  Facebook |

16/06/2007

RESISTONS!

littoral1

18:18 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2007

VIRER A GAUCHE: MODE D'EMPLOI.

Virer à gauche en plusieurs files?schema

Pour tourner à gauche, il faut se placer dans la bande de gauche et ensuite, si l’on se trouve en agglomération, on a le choix de sa bande. Mais à quelques endroits il y a deux bandes pour tourner à gauche (voir schéma). Si le conducteur B démarre de la bande n° 2, il risque de provoquer une collision en voulant se placer dans la bande n° 4, pendant qu’une autre voiture (A) part de la bande n° 1 pour se diriger vers la bande n° 3. Que faut-il faire dans ce  cas ?

Suivant la règle générale, les deux conducteurs A et B devraient en principe se diriger vers la bande n° 3, car le Code de la route prévoit que «le conducteur qui tourne à gauche doit, aux carrefours, exécuter le mouvement aussi largement que possible de manière à aborder par la droite la chaussée dans laquelle il s’engage»

Si toutefois cette chaussée est située en agglomération et qu’elle comporte au moins 2x2 bandes, il est alors permis de virer plus court pour se diriger directement vers la bande de gauche. Mais il y a alors effectivement risque d’accrochage lorsque les deux conducteurs optent pour une même bande ou lorsque leurs routes se croisent

Le Code de la route ne précise pas comment il faut procéder en pareille situation, mais la jurisprudence a souligné à plusieurs reprises que les conducteurs doivent alors virer parallèlement, c.à.d. que le conducteur A doit virer au plus court vers la bande n° 4, tandis que B doit virer largement pour s’engager sur la bande n° 3 (Commerce Bruxelles 28/6/1968, R.G.A.R. juin 1969, fiche 8262; Civil Anvers 18/4/1983, R.W. 1983, 175; Justice de Paix Bruxelles 21/1/1991, Droit de la Circulation n° 91/81).

Cela paraît le bon sens même, mais à défaut d’une prise de position par la Cour de Cassation ou d’une règle précise instaurée par le Code de la route, la prudence reste de rigueur.

23:27 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/06/2007

C'EST LE MOMENT!

Affiche

23:44 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

04/06/2007

ELEVONS LE DEBAT SVP!

FGTB 

Communiqué de la FGTB Wallonne

 

Le Bureau de la FGTB wallonne, réuni ce jeudi 31 mai à Beez, s’inquiète de la tonalité générale de la campagne électorale. Des écrans de fumée camouflent les enjeux réels.

 

Les élections du 10 juin vont conditionner les politiques fédérales de demain ! Et pas l’avenir de la rénovation à Charleroi ! Mais plutôt le sort des solidarités interpersonnelles dans la Belgique du XXIe siècle !

 

Le constater n’est pas exonérer d’éventuelles fautes des acteurs municipaux carolos dont c’est d’ailleurs à la Justice de dire s’ils sont coupables et de quoi. Il s’agit, pour nous, seulement de remettre l’église au milieu du village. 

L’extrême droite menace. Elle se nourrit des manquements à la démocratie. Qui peut s’en réjouir ? Nous sommes inquiets de la responsabilité prise par des ténors libéraux et certains choristes écologistes qui misent manifestement sur une exploitation déraisonnable du désarroi engendré dans la population. Ce calcul est dangereux ! 

La FGTB wallonne se sent de plus en plus seule sur le terrain de la résistance au fascisme. Le vote pour les listes noires est incompatible avec les objectifs de l’organisation syndicale. A savoir un projet de société fondé sur les valeurs de démocratie, de solidarité et d’égalité. Leur cible, c’est nous ! Parce qu’elle est antisociale, viscéralement inégalitaire, machiste, xénophobe et violente, l’extrême droite a été, toujours et partout, un problème sans jamais être devenue une solution quelque part. 

Parce que nous sommes un syndicat de gauche, nous revendiquons une transformation de la société et du capitalisme. Les politiques progressistes peuvent être évaluées avec deux indicateurs. D’abord l’évolution de la part des revenus du travail dans le produit intérieur brut : au cours des dernières décennies, avec une accélération forte au cours des dernières années, le capital se taille la part du lion dans le gâteau des richesses à partager. Il est aujourd’hui proportionnellement mieux rémunéré que dans les années 60 ! Il faut inverser cette évolution déséquilibrée. Ensuite, l’avenir de la planète impose dès aujourd’hui de réduire l’empreinte écologique du pays. 

Pour casser la courbe de ces évolutions sociales et environnementales qui nous conduisent dans le mur, la participation des forces politiques de gauche au pouvoir est une condition,  peut-être insuffisante, mais incontestablement indispensable ! Ce ne sont pas les chantres du libéralisme ou la droite humaniste, ceux-là même qui cherchent tous les jours à nous persuader de la légitimité d’un capitalisme fondamentalement inégalitaire, qui sont les mieux placés pour le changer. Que promettent-ils ? Qu’en améliorant le sort des nantis, ça ira mieux pour les autres ! Et ils ne manquent pas de moyens de faire passer leur vessie pour des lanternes. 

Dans le secret de l’isoloir, chaque électeur aura à se prononcer sur les moyens qu’il peut et veut donner ou non à ceux dont l’ambition est de travailler à la réalisation d’une société plus solidaire, plus égalitaire, plus juste. Ce choix ne peut être guidé par des réactions émotionnelles ou affectives. Il doit être fondé sur un raisonnement. La ville de Charleroi a été la proie de problèmes de gouvernance qui doivent être réglés. Laisser croire qu’un scrutin fédéral pourrait en apporter les solutions, c’est duper les gens ! Par ailleurs, pour nécessaires qu’elles soient, de meilleures pratiques et plus de transparence ne rendront jamais, à elles-seules, plus solidaires des politiques anti-sociales !

Les leaders libéraux francophones transcendent aujourd’hui leurs rivalités intestines et leurs divisions, entre un « libéralisme décomplexé et sarkosien » et un chimérique « libéralisme social », dans le rêve d’un renversement du rapport de force en Wallonie. Ce qu’ils nous proposent, en réalité, c’est d’ajouter à la puissance de la droite flamande un consentement wallon pour les politiques les plus injustes. Ce sera sans nous ! 

La FGTB wallonne entend miser sur l’intelligence de ses militants, de ses affilés et d’une majorité des Wallons pour reconnaître ceux qui défendent leurs intérêts. 

La campagne électorale doit néanmoins remettre en lumière ce pour quoi les citoyens sont réellement invités aux urnes : choisir les femmes et les hommes qui porteront le mieux le projet de société qui leur convient. Il faut donc ramener à la lumière les visions sociales qui s’affrontent dans la joute électorale. Qui d’autre que les droites extrêmes a intérêt à renoncer à cette clarification ?

 

23:13 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook |

03/06/2007

ROSTOCK AROUND THE CLOCK

moton1

 

german_cow

Près de 125 personnes ont été interpellées en marge des violentes échauffourées d'une manifestation anti-G8 samedi à Rostock (nord-est de l'Allemagne), a annoncé dimanche la police, qui fait état de trente blessés graves dans ses rangs. L'agence allemande DPA, cite un total de 500 blessés.
Le nombre des blessés graves parmi les manifestants n'était pas confirmé officiellement, les organisateurs avançant toutefois le chiffre de 20. "Certains (des manifestants) ont été si brutalement arrêtés qu'ils ont dû être hospitalisés", a indiqué Wilke Studzinsky, de la cellule d'assistance juridique aux manifestants interpellés.
Selon un porte-parole de la police qui n'était pas en mesure de donner de chiffre précis, la plupart des personnes interpellées ont été relâchées après le contrôle de leur identité. Les organisateurs faisaient état d'au moins 165 personnes interpellées.
La situation sur place était entre-temps revenue au calme, selon la police.
Au cours d'une conférence de presse à Rostock, les organisateurs de la manifestation ont violemment condamné les échauffourées, causées par une minorité de jeunes gens. Blesser des policiers "ne se justifie en rien", a lancé Mani Stenner, l'un des organisateurs.
Avant les débordements ayant opposé des "autonomes" à des policiers, près de 30.000 altermondialistes (selon la police), de tous âges et de toutes les régions d'Allemagne, avaient manifesté dans une ambiance bon enfant pour protester contre la politique du G8.
Les organisateurs, parmi lesquels l'association Attac, faisaient eux état de 80.000 manifestants.
Le G8 a lieu de mercredi à vendredi dans la station balnéaire d'Heiligendamm, déjà totalement coupée du reste du monde, à une trentaine de kilomètres de Rostock.

rostock

22:58 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : g8 rostock |  Facebook |

01/06/2007

LE GRAND JEU DU VIKENE

Notre brave visiteur Eric m'a donné l'idée d'organiser un petit jeu, qui fera appel à votre imagination:

 

QUEL EST LE SUJET DE CE POST?

vous avez jusque dimanche soir pour déposer vos copies dans les commentaires...bonne chance à toutes et tous!

1DrinkOnly

 

anastasie-

armandCA2POLO2
up a mountain

stainglass

Allez! soyez fertiles...and enjoy!

23:17 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

PETAIN COUP CA IRA MIEUX

affiche_petain

revolution_nationale

disponibles en 40X60 pour mettre dans ta chambre.

commande online: vivepetain@vikingproductions.com

09:34 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |