02/08/2006

CASTRO CONNECTION

 

Pour la première fois depuis 1959, Fidel Castro a passé la main, déléguant “temporairement” ses pouvoirs à son frère Raul après avoir été opéré pour une crise intestinale.
À moins de deux semaines du 80e anniversaire du Lider Maximo, l’annonce a plongé le pays dans l’incertitude et déclenché la liesse des anticastristes.
Les Cubains ont appris la nouvelle lundi soir, par une lettre de leur président lue en direct à la télévision par son secrétaire Carlos Valenciaga. Fidel Castro affirme qu’il est obligé de prendre “plusieurs semaines de repos” après une opération chirurgicale pour “une crise intestinale aiguë avec un saignement soutenu”.
Il attribue ces hémorragies à la fatigue de nombreux voyages et d’un programme de travail chargé lors de ses récents déplacements en Argentine et dans l’est de l’île.
Dans son message, l’indétrônable dirigeant cubain insiste sur le “caractère temporaire” du transfert de pouvoir à son frère Raul et demande que les célébrations prévues pour son 80e anniversaire, le 13 août, soient reportées au 2 décembre prochain, date du 50e anniversaire de la création des Forces armées révolutionnaires cubaines.


Lors de sa dernière apparition publique, mercredi dernier, pour les cérémonies du 53e anniversaire du début de la révolution castriste, Fidel Castro avait semblé amaigri et plus fatigué que d’habitude lors de ses traditionnels discours-fleuves à Bayamo et à Holguin, dans l’est de Cuba.
Aucune indication n’a été donnée sur la gravité de son état, et ni le lieu de l’opération ni celui de sa convalescence n’ont été précisés, laissant les Cubains dans l’expectative dans les rues de La Havane. “Il va se remettre, sans aucun doute”, estimait Agustin Lopez, 40 ans. “Il y a vraiment de très bons médecins ici et il est extrêmement robuste.”
Non loin, les panneaux récemment placardés sur les façades coloniales pour le Jour de la Rébellion (26 juillet) proclamaient “Tiens bon Fidel, pour 80 années de plus”. Mais pour Martha Beatriz Roque, une influente opposante de La Havane, Fidel Castro doit être très gravement atteint pour laisser le pouvoir, même provisoirement. “Personne ne sait s’il sera même encore vivant le 2 décembre quand il est censé célébrer son anniversaire”, a-t-elle souligné, ajoutant : l’opposition craint d’être la cible d’une nouvelle répression en cas de changement à la tête du régime.
Fidel Castro a été contraint de céder temporairement le pouvoir à son frère Raul. Pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir.

08:51 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

hier en apprennant la nouvelle, j'ai immédiatement pensé à toi. Va savoir pourquoi ahahah !

Écrit par : gride | 02/08/2006

che che

Écrit par : gride | 02/08/2006

souvenir quand j'ai été a Cube, il y a une dizaine d'années, tous les cubains auxquels je posais la question "et après Fidel?" repondaient "la guerre civile", comme ça, comme si on disait qu'il allait pleuvoir. Et tous ou prèsque disaient que le lìder maximo ne devait pas donner trop de confiance a son frerot...
Je crians fort ce qui peut arriver dans le futur proche, pas pour Fidel qui n'est vraiment pas mon héros, mais pour les gens de Cube...

Écrit par : sergej | 02/08/2006

fidel au poste c'est clair! fidel n'est pas non plus mon idole hahaha! lui qui a envoyé son "ami de combat" dans la gueule du loup...j'ai du mal à verser une larme quand je pense à ses boyaux.
Quant à son frère, je sais qu'il est très influent auprès du lider, et ce depuis toujours. En fait Raúl serait "le cerveau" et Fidel "la gueule" du régime castriste
De là à en attraper une castro-anthérite (je sais pas comment ça s'écrit), il n'y a qu'un pas...
Allez, courage! la lutte ne fait que commencer!

Écrit par : Gregg | 02/08/2006

Toujours aussi motivante... ... la lecture de tes posts pour moi qui suis une "vieille" anarchiste à laquelle il manque souvent le souffle d'antan. Que Fidel (le mal nommé) pourrisse par l'intérieur ne risque pas de m'empêcher de ronfler...par contre, je m'inquiète de l'avenir du peuple cubain qui risque de se retrouver face à une hydre à 2 têtes : la guerre civile et/ou les USA.
Merci aussi pour ton passage... moi qui suis une effroyable jalouse (désolée de te flanquer les boules mais ça ne s'arrange pas avec l'âge !) je te comprends mais te dis aussi qu'il y a tout de même moyen de gérer. Enfin parfois ;-))
A plus companero !

Écrit par : Frida | 02/08/2006

merci aussi pour ta visite et sache que ton blog fait partie de mes préférés du moment...mais arrête de faire référence à ton âge! on va vraiment finir par croire que t'es vieille!! ;-)

Écrit par : Gregg | 02/08/2006

Que c'est même trop TRISTE Longue vie au VOLEUR MAXIMO, fossoyeur rouge depuis 47 ans au nom d'un pseudo communisme du peuple cubain !

le "brave" révolutionnaire et sa clique de bandits étant parvenu à mettre de côté ( un peu comme nos braves socialistes) ...900.000.000 de $ !

L'info autrement : http://gargamelo.canalblog.com/archives/2006/08/03/2393254.html

Gargamelo le sorcier wallon

Écrit par : Gargamelo | 03/08/2006

merci gargamelo mais tu ne nous apprends rien...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 04/08/2006

mais aussi choisis mieux tes sources si tu veus faire un vrai semblant (hahaha) de poujadisme...ça s'apprend tout ça, mon petit!

Écrit par : Gregg Le Rouge | 04/08/2006

putain les touches de merde! "si tu veuX"

Écrit par : Gregg Le Rouge | 04/08/2006

j'étais bien nerveux cette nuit... ...faut absolument que j'arrête le thé!

Écrit par : G | 04/08/2006

Les commentaires sont fermés.