28/07/2006

UNE HISTOIRE DE DOUCHE FROIDE

A peine croyable. Et pourtant. Voici trois semaines, Mohamed Miri, 42 ans, a sauvé de la noyade une jeune femme dans le canal Albert à Anvers. Aujourd’hui, il reçoit la facture pour l’ambulance.


“C’était le 1er juillet. Une jeune femme était tombée dans le canal à hauteur du Vaartkaai. J’étais dans ma voiture lorsqu’elle a basculé. Je me suis arrêté. Je suis un bon nageur. Mais je pensais que c’était trop tard. À mes yeux, c’était perdu. J’ai pu la tirer en arrière. Et j’ai reçu de l’aide. Ce n’est que par la suite que j’ai pris conscience du risque que j’avais encouru.”


Une ambulance est alertée. Mohamed, parfaitement intégré en Flandre et s’exprimant même avec un léger accent anversois, est félicité par les services de secours. Par précaution, il est emmené à l’hôpital.

“Je pensais que l’histoire s’arrêterait là. Rien du tout. Cette semaine, j’ai reçu un courrier dans ma boîte aux lettres. La société Ambuce réclame 67,19 euros pour les frais de transport de l’ambulance.” Incroyable.

Du côté de la société, Jan Christiaens, le porte-parole d’Ambuce, s’explique : “Si nous ne réclamons par l’argent, alors, c’est nous qui sommes victimes. Qu’est-ce que nous devons faire ? Nous sommes une société privée et nous n’avons pas de subsides.” Christiaens explique que le cas est identique à une personne victime d’un accident qui se trouve dans son droit. Mieux : “Si M. Miri avait appelé un taxi, il l’aurait payé, non ?” On est à la limite de l’insulte.

Mohamed détaille : “J’ai appelé le service d’ambulance. On m’a traité de manière honteuse. On m’a dit que je n’avais qu’à faire un emprunt si je n’avais pas assez d’argent !” Christiaens, lui, dit que Mohamed affirmait avoir des dettes…


Ambuce a en tout cas fait plus fort en donnant l’adresse de la jeune femme à M. Miri, ce qui est contre la protection de la vie privée.

Au niveau de la loi, c’est très clair. Tout citoyen est obligé d’aider quelqu’un qui est en difficulté. Cela implique que les coûts résultant de cette aide sont susceptibles d’être pris en charge par le secouriste du jour. Une disposition légale étonnante. Une question juridique est envisagée pour éviter ce genre de désagrément. En attendant, pour Mohamed, la situation reste la même.

Et qu’en pense-t-il ? “A l’avenir, je réfléchirai à deux fois avant de sauter dans l’eau froide et de risquer ma vie. Cependant, je me connais. Dans un cas comme celui-là, je vais malgré tout d’abord penser aux autres, et puis seulement à moi…”

 

Cette histoire doit, entre-autres, nous faire réaliser qu'au bout de la voie capitaliste et protectionniste nous attendent ceux qui vont nous sucer jusqu'à la moëlle...

Ces capitalistes se targuent "d'avoir des sociétés privées" mais déplorent le manque de subside!

De qui se moque t-on???

 

Vive le Service Public, Vive la Coopération!

Solidaires!!

09:26 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

ouais.... c'est triste pour cet homme courageux soit !
mais de là à en tirer des conclusions politiques.... bof !
un post qui fait un peu "fait divers dans la dernière heure"
supposons que ce monsieur attrape la crève et appelle le toubib le lendemain matin... ce serait scandaleux si ce medecin lui demande à être payé ???
on peut penser que devoir payer des soins medicaux c'est moche (c'est une idée qui se défend) mais prendre cet exemple c'est trop simple voire même pas très honnête...

eric

Écrit par : eric | 28/07/2006

relis l'article l'homme n'a pas demandé une ambulance pour lui...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 30/07/2006

moi ce qui me gêne dans cet article c'est :
"parfaitement intégré"....
Donc s'il n'avait pas été parfaitement intégré ca aurait pu encore être pire !
Imaginons que s'il n'avait pas été parfaitement integré on aurait pu trouver son geste suspect ou faire une fouille en règle de sa bagnole, ou une prise de sang, ou, ...(je reste très raisonnable)
S'il s'était appelé Marc ou Charles Henri, jules ou zineke ce type de phrase aurait été superflu.
zinneke, parfaitement intégré en Flandre, avec un petit accent anversois, ...blabla...
ca fait un peu con quand même !

Il a eu de la chance ce mahomed !
Je signale quand même que c'est du deuxième degré, de nos jours c'est plus prudent.
Ceci dit : que tous les gens choqués fassent une enveloppe à ce brave type.

Écrit par : gride | 31/07/2006

en effet je ne vois même pas l'intérêt de mettre ça dans un article. J'ai manqué de vigilance (ou alors j'avais forcé sur le pastis?!?)

Écrit par : Gregg | 31/07/2006

greg jet'offre un verre car pour une fois, (XXXXau calendrier) nous sommes d'accord.

Écrit par : gride | 31/07/2006

OK POUR LE VERRE où et quand? Plus on est de fous plus on s'amuse, non?

Écrit par : tous | 31/07/2006

Oteppe, le 26 août vous venez à Oteppe le 26 août? Avec Exprimons-nous qui sera là (le drapeau belge dans les blogs), on va rigoler... Ce sera... Explosif !!!

Mais quand je lis son blog je ne rigole pas, par contre.

A Bruxelles, on paie une cinquantaine d'euros pour une ambulance. Même un chômeur poussé à bout par les tracasseries administratives doit parfois y recourir.

Écrit par : Pivoine | 01/08/2006

je compte y aller, oui mais c qui "exprimons-nous"? passe l'adresse stp...

Écrit par : Gregg | 01/08/2006

non non ça va j'ai vu jr connaissais le blog...spécial comme truc! il prône une idéologie de centre-droite en citant Jaurès...

Écrit par : Gregg | 01/08/2006

le nôtre est très cool www.cornart.canalblog.com

petit blog entre amis ( hum!)

Écrit par : yves | 01/08/2006

j'ai relu et je persiste bien que je ne dispose pas d'autre source que cet article de la DH il me semble clair qu'on parle de l'ambulance qui l'a transporté LUI à l'hosto.
je cite : 'Par précaution, il est emmené à l’hôpital' , on dit bien IL et pas ELLE (LA jeune femme ou LA victime).
Je suspecte d'ailleurs le journaliste de la DH de jouer sur cette ambiguité pour faire d'un fait divers un petit scandale (en general la DH préfère miser sur le racisme de ses lecteurs mais tout est bon pour vendre du papier).

eric

Écrit par : eric | 03/08/2006

eric tu lis bien, mais mal.
IL a été transporté par l'ambulance. IL n'avait rien demandé.

Écrit par : Gregg Le Rouge | 04/08/2006

persiste et signe :-) biensur qu'il n'avait rien demandé !!!
tu crois que les gens embarqués en urgence signent un bon de commande pour le voyage en ambulance ????
est ce une raison pour refuser de payer ?
encore une fois je trouve la façon dont le journaliste de la DH raconte l'histoire est tendancieuse, le journaliste utilise un fait divers banal (je ne parle pas du courage de ce monsieur qui lui est exeptionel mais de l'histoire de la facture) pour en faire un scandale plus 'vendeur'...
venant de la DH est ce vraiment étonnant ?

eric

Écrit par : eric | 05/08/2006

dh = ideal pour tapisser le fond de la poubelle d'ailleurs le fait que la société refile l'adresse de la victime va dans le sens de cette explication , on peut supposer que le responsable de la société d'ambulance aie sugérré à Mr MIRI de se faire rembourser auprès de la personne qu'il avait sauvé (responsable moralement et probablement legalement des frais encourus par Mr MIRI)
encore une fois l'histoire n'a rien de scandaleux en soi, c'est le ton utilisé par le journaliste qui comme d'habitude dans la dh crée le scandale un peu comme quand on cite les prenoms d'origine arabe de delinquants pour flatter le racisme du lecteur (si les malfaiteurs sont belges de souches on dit : "les malfaiteurs ont agressés une petite vieille..." , si ils sont d'origine etrangere on dira "Abdoul, Hassan et Youssouf on agressé une petite vieille"), c'est une façon d'être ouvertement raciste sans risquer de sanction penale.
je m'etonne qu'une personne qui revendique fierement des idees de gauche comme toi s'abaisse à citer des articles d'un journal comme la dh !!!!

eric

Écrit par : eric | 05/08/2006

votre DH est arrivée! Ca peut paraître étonnant en effet...mais même si effectivement le ton employé est digne d'un "nouveau détective" ou d'un "paris-match", le problème est dans le fond (de l'eau hahaha).

Écrit par : Gregg | 07/08/2006

relis l'article Cette histoire doit, entre-autres, nous faire réaliser qu'au bout de la voie capitaliste et protectionniste nous attendent ceux qui vont nous sucer jusqu'à la moëlle...

Ces capitalistes se targuent "d'avoir des sociétés privées" mais déplorent le manque de subside!

De qui se moque t-on???



Vive le Service Public, Vive la Coopération!

Solidaires!!
-------------------------------------------------

Premièrement, il ne voulais pas aller à l'hosto , il n'avait qu' signé une décharge !

Deuxièmement, Avant de faire scandale, il allait être rembourser par sa mutualité, c un transport 100 !

Troisièmement : Connaissez vous le domaine de secours en Belgique, je ne pense pas , sauf apparament le Eric .

Alors avant de faire scandale comme dans l'article de la DH ( car j'en ai fait les pot casser , étant secouristes ambulancier ) par le journaliste Gilbert Dupont, qui est une VRAI Merde de journaliste, renseignez vous avant, car le texte des paroles de Christieans, n'est certainement pas ca !

Écrit par : Secouriste-ambulancier | 18/07/2007

Les commentaires sont fermés.