14/05/2006

PETIT RAPPEL POUR LES DISTRAITS

19:01 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

:-))) tu as une guerre de retard!

Écrit par : 1789 | 14/05/2006

ANTIFA............ En 1999, 6% des salariés européens vivaient en dessous du seuil de pauvreté, soit 7,8 millions de personnes. En 2001, dans l'UE à 15 Etats-membres, ils étaient 11 millions de travailleurs/euses pauvres. En prenant en compte tous les membres des ménages des salariés pauvres, on arrive à 20 millions de personnes, soit 6% de la population totale. En 2004 (UE à 25 Etats-membres) le chiffre grimpe à 14 millions de travailleurs pauvres, soit 7% de la population totale...........

Écrit par : Tx | 14/05/2006

Quand on ne manque de rien... ...on ne pense pas que les autres puissent être dans la merde. Là dessus je vais voir les résultats du super lotto...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 14/05/2006

le silence des agneaux. Les gens sont dans la merde, comme tu dis, parce que le système gauchiste les a fichus dedans. Par le biais du fisc qui est pourtant censé "partager les richesses".
L'ambition des gens n'est pas de ramasser des allocs de merde pour être raide fauché le 10 du mois.
Les gens ont des ambitions, ils veulent un travail qui leur permettra de progresser et de bien se faire plaisir. Car les gens savent pertinemment qu'ils n'ont QU'UNE VIE! Que la jeunesse et la force ne durent pas toujours. Mais une fois que le système les a bien découragés, leur a enlevé leur dignité et leur joie de vivre, ils acceptent leur sort comme des agneaux et … s’inscrivent au syndikatz, au PS, à une société de logement. Beeeh...
Flûte ! C’est pas ça la vie !!!

Écrit par : 1789 | 15/05/2006

mais tu vends quoi au juste? tu es toujours persuadé que ce sont les idées de gauche qui ont foutu les gens dans la misère. Or la misère était bien présente avant cela, et c'est même la raison pour laquelle les idées marxistes ont été suivies en masse.
Lorsque tu dis que tous les hommes naissent libres et égaux, et qu'à force de te le répéter tu y crois vraiment, avoue que tu manques gravement d'objectivité et de discernement: tu dis que tout le monde a le pouvoir de s'en sortir, que celui qui crève de faim n'a qu'à vouloir changer sa vie et que tout ira mieux demain. Tu crois vraiment à tout ça toi? ça me fait pitié tu sais...je te croyais plus réfléchi ou du moins plus ouvert à ce qui se passe autour de nous.
Le libéralisme qui te fait bander est un système où l'égoïsme, l'hypocrisie et la cruauté sont de mise. C'est comme ça qu'on y arrive! En faisant crever l'autre, le concurrent. Il ne peut exister autant de riches que de pauvres, il n'y a pas assez d'argent pour ça. Les pauvres doivent travailler pour les riches et puis manger dans leurs mains...c'est vraiment beau le libéralisme!

Écrit par : Gregg | 15/05/2006

Gregg celui qui crève de faim est dans la pauvreté parce que le système tel qu'il est conçu ne peut lui garantir un emploi. Un emploi qui permettrait à l'individu de s'accomplir socialement, de trouver une indépendance financière. C'est tout ce que je dis! Si le travail est difficile en Belgique, c'est à cause seulement du fisc. Si les entreprises qui survivent se délocalisent pour ne pas crever, c'est encore à cause du fisc.
Si tu ne reconnais pas ça, c'est moi qui m'interroge sur ton objectivité.
Comment est-il possible que tu gobes le baratin socialo qui tend à faire croire qu'on ne peut prospérer qu'en exploitant?
Si je suis entrepreneur et que j'ai de bons ouvriers, sois sûr que mon intérêt est de les respecter pour ne pas qu'ils aillent se faire engager par mes concurrents.
La misère, la misère!!! Mais qu'est-ce que vous chanteriez encore si elle n'existait pas?
Comment existeraient encore les caïds du gauchisme si la misère disparaissait?
Car eux, les caïds, ils ne vivent pas sur le fil du rasoir.
Pour finir, si vous aviez un peu confiance en l'individu, vous comprendriez que son instinct de survie, de liberté et son envie d'aisance sont le moteur qui motive le progrès.
Tout le monde veut bien vivre, être fier de SA maison et de ses biens, jouir de la vie, partir en vacances, se détendre... Un pauvre (allocataire ou non) vit à cran ou totalement découragé.
Je le vois autour de moi à Seraing.
J'imagine que toi aussi, là où tu vis...

Écrit par : 1789 | 15/05/2006

libéralisme = exploitation Je te crois (je commence à te connaître) quand tu dis que si tu étais entrepreneur tu ferais tout pour que tes bons ouvriers n'aillent pas voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte.
Malheureusement c'est loin d'être la réalité! Les patrons, les chefs d'entreprise, les conseils d'administration et leurs cliques d'actionnaires oisifs profitent bien de la précarité sociale actuelle: si tes conditions de travail ne te plaisent pas, tu dégages, car il y a 1000 personnes qui frappent à la porte pour travailler, dans n'importe quelles conditions.
De plus, croire que le fisc est l'unique cause du problème de l'emploi chez nous, c'est un peu court comme point de vue. Explique-moi alors comment font les entreprises qui s'implantent, se développent et prospèrent en Belgique? On parle toujours de ce qui ne va pas, en mettant la faute sur le dos des gauchistes (qui sont inexistants dans les pouvoirs décisionnels), mais on ne parle jamais de ce qui fonctionne.
La libre-concurrence entraîne inexorablement la fermeture des petites entreprises...n'arrange rien à la carence d'emplois.....n'augmente pas le pouvoir d'achat.....renverra 90% de la population dans une précarité telle qu'elle existait au temps de germinal. ite missa est.

Écrit par : Gregg | 15/05/2006

libéralisme= on se fiche la paix les uns les autres. tu sais combien coûterait une serveuse à mon frère qui fait 14 H par jour dans son bistrot?
3500 € / mois! Gregg, il faut en vendre de la bière pour payer du personnel! Pourtant il aimerait vraiment pouvoir le faire. Mais c'est impossible. Encore un cas de travailleur exploité...
Et mes voisins, garagistes depuis 3 générations, à bout de nerfs car ils sont dans l'impossibilité d'engager. Gregg, ce système est vicelard à mort. Il génère et entretien la précarité. Ne me dis pas le contraire.
Et puis, toi comme moi, si on achète quelque chose, on compare les prix et on n'hésite pas à se fournir où c'est moins cher.
La semaine dernière, j'ai délocalisé mon assurance. Résultat, j'économise 250 € par an par voiture et 80 sur les motos... j'aurais été bien con de continuer à me faire voler, non?
Enfin... oui, je m'en vante! Tous ceux qui ont bossé pour moi ont toujours été bien payés et sans retard. Parce que la seule manière d'être respecté c'est d'être réglo.

Écrit par : 1789 | 15/05/2006

libéralisme = entretien des différences Je ne dis pas (et je ne l'ai jamais dit) que la société actuelle, celle que je dénonce de droite alors que tu la places à gauche était LE système.
C'est justement parce que le profit personnel est plus important que le bien-être de tous qu'on a toujours les pieds dans la merde.
Cette putain de politique centriste continue d'entretenir l'emploi précaire!
Ton frère n'arrive pas à engager? c'est certainement de sa faute...comment font les autres? ah oui ok, ils ont tous une carte de parti et sont protégés...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 15/05/2006

Les commentaires sont fermés.