20/12/2005

LE GRAND TIMONIER L'AVAIT PREDIT...

La Chine devrait rapidement devenir la quatrième économie mondiale après une révision à la hausse son produit intérieur brut (PIB) qui lui permet de talonner la France et la Grande-Bretagne.
Le PIB 2004 a été réévalué de +16,8% (+283,6 mds USD), passant à 1.971 milliards de dollars, a indiqué mardi Li Deshui, directeur du Bureau national des statistiques (BNS). Le réajustement de la richesse nationale est notamment dû à une meilleure prise en compte des services dans le PIB, a précisé M. Li, en présentant les résultats du premier recensement de l'économie chinoise. "La part du secteur tertiaire est passée de 31,9% à 40,7%", a déclaré le directeur du BNS.
Après cette correction, l'économie chinoise abandonne la septième place à l'Italie (1.670 mds USD en 2004), et "l'écart avec la France et la Grande-Bretagne est très faible", a encore déclaré le responsable des statistiques. "Pour savoir si la Chine passe devant la France (5e) et la Grande-Bretagne (4e), il faut notamment attendre les résultats de 2005", estime le directeur du BNS. Ces deux pays ont affiché respectivement des PIB de 2.000 milliards et 2.140 milliards de dollars en 2004, selon la Banque mondiale. Le trio de tête est composé des Etats-Unis, du Japon et de l'Allemagne. Les résultats de l'économie chinoise pour 2005, qui devrait progresser de plus de 9%, seront connus vers le 20 janvier.
La correction de son PIB, qui signifie aussi que la croissance a été sous-évaluée ces dernières années - un secret de polichinelle - a été immédiatement saluée par la Banque mondiale. "Cette nouvelle statistique du PIB constitue un progrès majeur par rapport au passé", a estimé Bert Hofman, économiste en chef de l'institution à Pékin. "L'annonce de cette révision tombe à un bon moment car nombre de questions économiques auxquelles le gouvernement veut s'attaquer durant le 11e plan quinquennal méritent des statistiques fiables afin qu'elles soient appréhendées correctement", a ajouté le représentant de la Banque mondiale.
Pour les analystes, outre d'afficher sa fierté de gagner des places au classement mondial et d'utiliser cette performance à des fins de propagande nationale, le gouvernement chinois a deux objectifs : faire diminuer la part des investissements dans le PIB, trop élevée, et accroître la confiance des milieux d'affaires étrangers en présentant une économie plus mature, mieux structurée. "Cette révision constitue un progrès", a commenté Ma Jun, analyste en Chine pour la Deutsche Bank. "La sous-estimation des services est typique des pays émergents", a ajouté M. Ma, en allusion à l'économie souterraine qui anime le secteur tertiaire.
Cette nouvelle méthode de calcul et ce travail de recensement ont aussi pour but, pour les autorités centrales, de mieux identifier les richesses dans les provinces et de s'attaquer plus sérieusement à la question des impôts qui ne rentrent pas dans les caisses de l'Etat. "Cela va dans la bonne direction car l'évavion fiscale est un vrai problème dans le secteur des services, qui conduit aussi à une sous-évaluation de l'économie", estime Dong Tao, analyste au Credit Suisse First Boston (CSFB) à Shanghai.
Les experts soulignent toutefois que même après la correction annoncée mardi, les statistiques chinoises sont encore à utiliser avec précaution. "La révision permet de se rapprocher du véritable niveau du PIB mais il est encore sous-évalué. Le BNS dit que les services représentent 40% du PIB mais pour qui est allé en Inde voit bien que les services en Chine représentent au moins autant qu'en Inde, ils devraient donc contribuer pour au minimum 55% de l'économie", selon M. Dong.

 

Et je tiens à calmer tout de suite les excités qui allaient m'insulter...pour le titre utilisé: c'est de l'ironie! De plus, faut-il se réjouir de cette nouvelle lorsqu'on sait que pour grimper si vite dans les stats économiques, le gouvernement chinois a abandonné toute politique culturelle...mais c'est vrai que les gamins de 6 ans qui fabriquent des nike n'ont pas besoin d'aller à l'école...



09:24 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Et de plus, ils fabriquent même des nike pendant les soumonces et le carnaval.
Ces fabuleux moments festifs ou les gens se travestissent en espérant que le reste de la planète les regarde. C'est qu'ils sont fiers en plus, mais alors , à ce moment la, les états d'âmes ......?

Écrit par : l'ange du nord | 20/12/2005

mais enfin les sabots c'est pas des nike!!!
à moins qu'aux récals???

Écrit par : Gregg | 20/12/2005

et alors??? Il est des classements qui ne veulent strictement rien dire : c'est quand même heureux qu'un pays qui compte entre un cinquième et un quart de la population mondiale soit classé dans le haut du tableau pour son pib

Écrit par : deborah | 20/12/2005

Faites gaffe, ça s'attrappe Tu parles comme un vulcanisateur que je connais, c'est pitoyable, mais c'est ça aussi l'élitisme mon cher. Très très très déçu.......

Écrit par : l'ange du sud | 20/12/2005

bah allez... tu t'en remettras...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 20/12/2005

ce que je crains... c'est pas la croissance de la Chine en soi-meme (assez d'ac avec deborah: c'est un peu plus "juste" le bon classement d'un pays qui est je ne sais pas si un quart ou un tiers des abitants du monde); c'est pas seulement le "mauvais example" des enfants qui travaillent 30 heures par jour et tout cela: y a aussi que, ici dans la botte de Berlusconia (j'sais pas dans le plat pays mais j'ai peur à poser la question..), les "bons patrons qui font toujours du bien avec l'argent", au cri très patrio de "gare aux chinois", pour le bien du marché national, et bablabla, demandent de plus en plus toute la flexibilité du monde, ça veut dire salut le samedi, adieu 40h, congés on va voire, syndicats empire du mal, retraite à 65 70 80 ans peut etre jamais...
Vous direz, où est la nouvelle?
Vrai, mais avec la nouvelle verison du "danger jaune" ils ont trouvé une nouvelle energie qui faillait pas...
Où sont les timoniers d'antan? Il me suffirait un matelot...

Écrit par : Sergej | 20/12/2005

je crains que mon message ne soit pas bien passé parce que je rigole bien quand je vois tous les patrons d'entreprises pleurer auprès des gouvernements de tous bords afin de trouver une solution au "péril jaune" économique. Il prônent sans cesse pour que les états leur lâche la grappe (et les poches) au nom du sacro-saint "libre échange" et de la grandiose "mondialisation", mais ils font des petites proutes (hihihi) quand ce genre de choses arrive...

Écrit par : Gregg Le Rouge | 20/12/2005

Faut vraiment être con pour gober des chiffres qui ont sûrement été gonflés par le régime !! oubliez-vous que la Chine est une sale dictature, un sale pays communiste ? Ce sont de sales racailles communistes-criminels-sanguinaire assoiffées de sang qui dirigent ce pays !! les sales Rouges assassinent des millions de personnes chaque jour dans les camps de concentration !!

Hummmmm ! c'est beau le COMMUNISME !!



ALLEZ, A MORT LES COMMUNISTES-CRIMINELS-PIRE QUE LES NAZIS !!!

Écrit par : Antenne | 01/01/2006

Les commentaires sont fermés.