30/11/2005

SOYONS SOLIDAIRES!

InBev Belgique supprime 232 emplois

BRUXELLES 30/11 (BELGA) = InBev a annoncé mercredi, lors d'un conseil
d'entreprise extraordinaire, la suppression de 232 emplois sur ses quatre
sites belges, dans le cadre d'une restructuration.

Selon un communiqué du brasseur, celui-ci espère pouvoir éviter 67
licenciements par le transferts d'employés vers de nouvelles fonctions au
sein du groupe. Les salariés de la brasserie de Hoegaarden, où 50 emplois
devraient disparaître, ont immédiatement arrêté le travail en signe de
protestation. Selon les syndicats, ces licenciements équivalent au
démantèlement de la brasserie. InBev emploie 2.898 personnes en Belgique.

 
Devrons-nous donc boire plus par solidarité?

16:17 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

29/11/2005

UNE PETITE FABLE...

La Cigale ayant francorchanté tout l'été
Se trouva fort dépourvue lorsque de grand prix il n'y eut plus
Elle alla crier «Oufti !» chez Defourny le coaching
Lui priant d'organiser un Grand Prix à la saison nouvelle
« Je veux juste des places VIP », lui dit-elle
Defourny en fin renard alla voir Maître Bernie
Sur son arbre perché tenant en son bec les plus belles écuries.
 
« Bernie sois-tu ô Ecclestone !
Bernie sois-tu toi, le plus grand,
tu es un empire, tu es le monde ...
(chantant) Ecclestone le monde Ecclestone. ..»
 
As-tu des garanties, coupa Bernie ?
Si t'as pas de gages, dégage !
Alors, Defourny se rendit chez Maître Van Cau
Sur son Marsupilami perché
Il parla de bolides, de places VIP et de F1
 
Van Cau sentit de l'ivresse du pouvoir le parfum :
« En Wallonie, Schumacher ? Ce serait chou, mon cher !»
Va, cours, mon Defourny
Entre tes mains, se trouve l'image de la Wallonie !
Un homme à Bernie en vaut deux,
Defourny se dédouble pour arriver à ses fins :
 
« Oh ! Bernie, si ton ramage ressemble à ton garage, tu es le féerique des hôtes de Spa. »
Ne se sentant plus de joie,
Bernie lâche son plateau de choix
Contre monnaie sonnante et trébuchante,
la Région wallonne se portant garante ...
 
Le Grand Prix eut lieu comme convenu
Mais le public en masse ... n'est pas venu.
Le plateau de stars n'était pas ad hoc Pour surbooker les paddocks
 
De fourni, le public ne fut pas ...
Et de réclamer son dû, Bernie ne manqua pas !
Maître Van Cau chut du marsupial
Avec dans son bec le plan Marshall
Ça commence mal !
 
Il dut lâcher pas mal de sous
Faire ceinture et la Wallonie itou ...
 
Moralité :
La F 1 justifie les moyens.

20:54 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

TOUT VA BIEN...

BRUXELLES Malgré l'émoi provoqué la mort par de deux hommes au cours du week-end, deux familles vont être expulsées aujourd'hui et demain tandis qu'une première l'a déjà été hier matin.

Sandra et ses deux filles ont dû quitter de force leur logement social de Schaerbeek. «Où allons nous dormir? Il n'y a plus de place nulle part. Comment vont faire mes filles qui vont à l'école?», s'interroge Sandra. Philippe Gilbert, directeur-adjoint du Foyer schaerbeekois, a déclaré hier à la RTBF qu' «elle avait été prévenue longtemps à l'avance. Elle devait quitter son logement social pour le 30 septembre. Nous l'avions prévenue que dans le cas contraire, nous allions l'expulser.»

Sandra est venue demander hier l'aide du Syndicat des locataires de logements sociaux. Celui, via son secrétaire général, José Garcia, a réussi à trouver un hébergement mais à partir du 15 décembre. «Nous avons alors essayé de demander au Foyer schaerbeekois un dernier délai. Celui-ci nous a été refusé. Ces trois personnes se retrouvent à la rue...», explique, avec regret, José Garcia.

Chose étrange que ce refus puisque le délai demandé n'était que de quinze jours. A cela, le secrétaire général a une réponse. «Depuis l'an 2000, les sociétés immobilières de service public de la région bruxelloise ne peuvent plus expulser durant la période hivernale s'étendant du 1er décembre au 28 février. Sauf exceptions». D'après José Garcia, les dirigeants du Foyer schaerbeekois auraient peur que Sandra ne quitte pas son logement au 15 décembre et qu'elle reste jusque fin février.

Deux autres familles vont se faire elles aussi expulser juste avant la date fatidique. Ici aussi, pas de délai possible même avec des documents attestant qu'un autre logement avait été trouvé mais à partir du mois de janvier. C'est ce qui arrive à W. L., elle aussi mère de deux enfants. Dont une petite fille qui est malade. «J'ai appris, il y a trois semaines, que je devais quitter mon appartement pour ce mardi midi. C'est un laps de temps beaucoup trop court.»

Malgré tout, cette femme a réussi à trouver un logement mais seulement à partir du mois de janvier. «La propriétaire doit faire des travaux. Puis, je pourrais aller y habiter avec mes enfants. Mais on m'a refusé un délai. Il ne me reste plus qu'à planter ma tente dans le parc du Peterbos et de faire grève jusqu'au moment où on me trouve un logement convenable.»


09:27 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/11/2005

APOCALYPSE SNOW

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué...l'hiver est là!
D'ailleurs ce matin j'ai failli perdre la piste plusieurs fois...

08:54 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

25/11/2005

JAMAIS TRANQUILLE DANS CE PAYS!

BRUXELLES 25/11 (BELGA) = Un groupe de dirigeants du monde économique flamand demande dans un manifeste la scission des structures de l'état belge. Ce manifeste, provenant du Warande Groep, est une initiative de Remi Vermeiren, ancien dirigeant du groupe KBC.

M. Vermeiren a réuni plusieurs personnes dans ce groupe intéressées par l'idée d'une Flandre indépendante. Il en résulte un livre et un playdoyer pour une Flandre indépendante au sein de l'Europe. Autour de son manifeste, on retrouve Herman De Bode (McKinsey Belgique), René De Feyter (ancien administrateur-délégué du VEV), Manu Ruys (ancien rédacteur en chef de De Standaard) et Frans Crols (directeur Trends). Une cinquantaine de personnes ont signé le manifeste dont le baron Hugo Vandamme. (GFR)

09:30 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/11/2005

BOLKENSTEIN...suite et pas fin.

La directive Bolkenstein n'est pas morte. Vendredi, la porte parole de la Commission européenne a tenu à mettre les points sur les "i", histoire de calmer les cris de victoire de tous ses opposants. Mercredi, à l'occasion de la présentation de son programme pour relancer la stratégie de Lisbonne, le président de la Commission, Jose Manuel Barroso, avait annoncé que le texte serait revu. Mais revu ne veut pas dire condamné. Et la Commission entend bien éviter tout malentendu

Le recul de la Commission a suscité l'enthousiasme. Pour le PS, Elio Di Rupo estimait que la Commission venait de signer la condamnation à mort de ce projet de grand marché des services. La France, qui avait réclamé sa remise à plat, y voyait sa victoire. Vendredi, la Commission a manifestement tenu à remettre les pendules à l'heure.

La directive "Bolkenstein" permettrait aux entreprises d'offrir leurs services dans n'importe quel pays de l'Union, sans autre obligation que d'être en règle avec les lois de leur pays d'origine. Pour les opposants, c'est la porte ouverte au dumping social. Et cela fait peser une menace sur des secteurs d'intérêt public comme la santé, l'éducation ou la culture qui devrait affronter la concurrence. Mais la Commission l'a répété vendredi, le grand marché des services est indispensable à la relance de Lisbonne. Il pèse plus de la moitié du PIB de l'Union et un bon 60% de ses emplois. Bref, il n'est pas question de faire marche arrière et d'enterrer le texte. Tout au plus sera t-il aménager pour tenir compte des oppositions au Parlement européen et dans certains Etats membres.

Les opposants voudraient que l'Union s'emploie d'abord à harmoniser les règles de fonctionnement de ces services, comme elle l’a toujours fait jusqu'ici, notamment pour la libéralisation des télécommunications ou de l'énergie. Mais ce processus est long, très long, et la Commission très pressée ...

____________________________________

Autrement dit, l'Europe anti-sociale est bien en marche...

 

A ceux qui pensent "ceux qui sont contre ne veulent pas accepter l'évolution et sont conservateurs" n'ont rien compris et comprendront un jour, mais sans doute sera t-il trop tard!

Messieurs les capitalistes, crevez donc avec vos liards, et si il vous en manque pour étouffer, en bon gauchiste je pourrai vous en donner (et pas vous en prêter).

à bon lecteur, bonne soirée.


19:38 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/11/2005

HYPATIA

Pour toujours garder son objectivité face à tout ce qui nous entoure...
 
http://sens-de-la-vie.com
 
 

01:49 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/11/2005

PROMO BLOG

LE GRAND GAGNANT DU 10.000ème EST DONC NOTRE CAMARADE JEAN-FRANCOIS.
JE VOUS INVITE A VISITER SANS TARDER SON BLOG
 
http://jfcosse2006.skynetblogs.be
 
QUEL RAPPORT AVEC JFK? LISEZ ET VOUS VERREZ...

13:19 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

MEFIONS-NOUS (PARFOIS) DU PROGRES...

Les services fiscaux ont pris du retard. A la suite de problèmes techniques, ils n'ont encore pu traiter aucune déclaration fiscale. Les avertissements-extraits de rôle arriveront avec trois mois de retard.

A l'origine du retard du fisc, selon les quotidiens flamands De Tijd, De Standaard, Het Volk et Het Nieuwsblad, les systèmes informatiques. Les programmes, notamment ceux contenant les fiches de salaires des employeurs, ne sont pas accessibles. De plus, le système de scanning des déclarations fiscales ne fonctionne pas parfaitement, de même que le système tax-on-web. Il était prévu que le fisc engage 110 informaticiens pour résoudre les problèmes mais ceux-ci ne sont pas encore en poste, admet le secrétaire d'Etat à la Modernisation des Finances Hervé Jamar.

Enfin, les modifications en matière de décumul des époux posent aussi des problèmes. L'Etat n'a d'ailleurs pas vraiment intérêt à accélérer les choses, selon un calcul réalisé par le député CD&V Carl Devlies. La plupart des contibuables retouchent en effet de l'argent du fisc, soit quelque 2,7 milliards en 2005. L'argent restera plus longtemps dans les caisses de l'Etat.

Info Belga.

Pou un coup qu'je r'touche...


12:55 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/11/2005

GRANDE ACTION SPECIALE "POST HIT"

Dans quelques heures, qui aura la chance unique d'être notre 10.000ème visiteur??
 
Que l'heureux élu se fasse connaître et il gagnera la promotion gratuite de son blog ici même!
 
Quelle aubaine! Profitez-en!
Bonne chance à toutes et tous!

13:08 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

IL L'A DANS LE KU(BLA)!

INFO PARUE DANS "LE SOIR"

Aurait-il la mémoire défaillante ? Serge Kubla (MR), ministre de l'Economie en 2003 au moment où la Région wallonne débat du retour des Formule 1 à Francorchamps, jure n'avoir « rien négocié ». Une série de documents, entrés en notre possession, attestent le contraire. Formellement.

Qui a demandé à Meusinvest, une société parapublique de développement économique liégeoise de garantir le prix du plateau en 2003 ? Serge Kubla, une lettre envoyée par Laurent Burton (MR), président de Meusinvest à Bernie Ecclestone le 12 août 2003 l'indique clairement.

Qui a envoyé une lettre de confort à Meusinvest concernant cette garantie ? Serge Kubla.

Qui s'est engagé vis-à-vis de Meusinvest à « trouver à bref délai une solution propre à libérer Meusinvest de toute contrainte financière » ? Serge Kubla - qui ne trouvera jamais la solution, le PS refusant sèchement de le suivre dans cette voie.

Manifestement, l'ancien ministre de l'Economie est bien l'épicentre des secousses qui frappent la Région wallonne depuis qu'Elio Di Rupo et ses ministres ont exhumé la convention signée entre la société de promotion du circuit de Spa-Francorchamps et Bernie Ecclestone.

David Coppi et Hughes Danze (LE SOIR)


11:30 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/11/2005

KUBLA LIBRE!

Lu et approuvé sur l'excellent blog de notre camarade Aldagor (http://aldagor.skynetblogs.be):
 
Donc, notre ami Kubla (dont, j'aime à le rappeler, la rénovation du cabinet avait, en son temps, coûté bien plus cher que celui de Marie Arena) aurait signé avec Bernie Ecclestone une clause stipulant que la région wallone s'engage à organiser un Grand Prix de Formule 1 par an, faute de quoi elle devra lui verser 14 millions d'Euros. Je vois le maître de Waterloo courbé devant son Dieu, le bel, élégant et limite obèse, homme d'affaires, lui baisant les pieds et le suppliant de rester dans notre beau pays.
Aujourd'hui Kubla le libéral (qu'on pourrait dont appeler Kubla-libre) jure ses grands dieux que les socialisates lui avaient, quelques mois avant que ce contrat ne soit signé, enjoint de se retirer du dossier, ce qu'il aurait vite fait.
Nous avons donc le choix : soit Kubla accepté de dilapider les deniers publics pour faire plaisir à son copain Bernie (et accessoirement, tous les beaufs qui votent pour celui qui leur permet de regarder des voitures polluantes tourner en rond), soit, il baisse sa culotte devant les socialistes dès que ceux-ci haussent le ton.
Entre pourri et dégonflé, mon coeur balance...

09:08 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

SERAIT-CE LUI LE MESSIE???

On tue un homme,
on est un assassin.
On tue des millions d'hommes,
on est un conquérant.
On les tue tous,
on est Dieu.
 
Pierre Desproges.

07:36 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/11/2005

IMAGE A L'APPUI

Vous vous rappelez de "BIOMAN"?
Les ceusses qui ont sauvé le monde à la fin des années 80...
Et bien, regardez-bien, le chef, c'est le ROUGE!
Bon dimanche ;-)

10:46 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

12/11/2005

ET CA CONTINUE...

Incidents: douze interventions des pompiers bruxellois vendredi soir

BRUXELLES 12/11 (BELGA) = La soirée de vendredi fut un petit peu plus chargée que les précédents pour les pompiers de Bruxelles qui ont été appelés à intervenir à douze reprises vendredi soir afin d'éteindre des feux allumés volontairement, selon le porte-parole des hommes du feu de la capitale, Francis Boileau.

Quatre véhicules ont été incendiés. Deux d'entre-eux sur le territoire d'Anderlecht, les deux autres à Bruxelles mais toujours dans les environs de la gare du Midi.

Les huit autres incidents concernent des feux de poubelles publiques et de sacs poubelle, essentiellement dans le Pentagone bruxellois.

PHD (ANH)




15:11 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/11/2005

CE SOIR ...

C'est le 35ème Banquet des Incas, la société de Gilles dont je fais partie. D'habitude, on va prendre un café ensemble quand tout est terminé...vers 6h du mat'!
Demain donc, je pense ne pas être très productif...

10:57 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/11/2005

DANS QUELQUES JOURS...

...on passera le cap des 10.000 visites!

13:43 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/11/2005

TONIGHT AT THE CITY HALL...

... Conseil Communal!
 
Le film de ce soir: "Mea culpa"
suivi du débat: "Faut-il toujours avoir confiance en la justice?"
De bons moments en perspective...
 
Peut-être y rencontrerai-je l'un ou l'autre cloporte?

18:52 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

EPIDEMIE???

Deux véhicules incendiés à Saint-Gilles

BRUXELLES 07/11 (BELGA) = Deux véhicules ont été volontairement incendiés dans la nuit de dimanche à lundi dans le quartier de la gare du Midi à Saint-Gilles.
Les pompiers font état d'incidents limités et ne souhaitent donner davantage d'informations au sujet de ceux-ci pour éviter de faire de la publicité…



09:09 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

POUR BIEN COMMENCER LA SEMAINE...

Une blonde se retrouve prise dans une tempête de neige au volant de sa voiture.
Elle ne panique pas, malgre la visibilité à peu près nulle, et se souvient que son père disait toujours que quand on est pris dans une tempête de
neige, le mieux, c'est de repérer un chasse-neige et de le suivre.... Et c'est ce qu'elle fait.
Après une heure et demie passée à suivre de très près l'énorme machine, celle-ci s'arrête et le conducteur, s'approchant de la (jolie) blonde,
lui dit: " Dites donc, ma p'tite dame, qu'est-ce que vous avez à me coller au cul comme ça depuis bientôt deux heures?".
. et la blonde de lui expliquer que, quand elle était petite, son père disait toujours....etc...etc...
Quand elle termine son explication, le chauffeur du chasse-neige hoche gravement la tete et dit:" Bon, si c'est votre idée, pas de problème.
Maintenant qu'on en a fini avec le parking d'Auchan, on va passer au parking de Carrefour"...


07:51 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/11/2005

PROMO BLOG

Ca n'arrive pas souvent, mais parfois je fais une promo pour un blog.
Aujourd'hui c'est au tour de Tony, alias 1789. Non, ce n'est pas sa date de naissance. Il veut simplement marquer de la sorte le souvenir de la chute de la royauté en France.
Attention les yeux! Tony ça décape un max!
Si tu es de gauche, prend 10 gouttes de Valtran avant de commencer la lecture!
 
http://minghia.skynetblogs.be
 
 


13:59 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

02/11/2005

CHAPEAU A LA RTBF

Je viens de regarder le nouveau magazine de la RTBF "Questions à la Une". Ce nouveau mag, dans le plus pur style "Defossé" est prometteur...car très pertinent!
Il reste juste à voir combien de temps la chaînbe publique tiendra face aux pressions qu'elle va certainement subir.
Mais bon, pas de panique dans l'immédiat...la RTBF est rouge, tout le monde vous le dira...
Voici ce qui était programmé ce soir:
 
A QUI PROFITE VOTRE MORT ? Une enquête de Franck Istasse La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute. Pierre Desproges Pierre Desproges mentait. Il avait la certitude de mourir comme chacun d'entre nous. Ce qu'il ne pouvait pas savoir, par contre, c'est combien allaient coûter ses funérailles. Nous avons tous été ou nous serons tous confrontés un jour à la perte d'un proche. Quand ce jour arrive il ne nous vient pas nécessairement à l'idée de faire une étude de marché pour savoir si l'entreprise de funérailles "x" est plus "compétitive" que l'entreprise "y". Nous ne nous demandons pas si les assurances contractées par le défunt l'ont été à bon escient. Il y a toute une série de questions que la douleur ou le désarroi occultent et qui peuvent refaire surface après le deuil. Franck Istasse a mené l'enquête. Son reportage est édifiant. La mort n'a pas qu'un prix, elle en a plusieurs. Les abus sont légion. Leurs auteurs, bien souvent, ont des habits très "respectables".

LES NOTAIRES SONT ILS INTOUCHABLES ? Une enquête de François Mazure et de Michel Renard Tamines, commune de Sambreville dans la province de Namur, était une localité sans histoires. Sans histoires jusqu'au jour où apparurent d'incroyables irrégularités dans l'étude d'un notaire honorablement connu dans la région. L'affaire a fait l'objet de plusieurs reportages d'actualité. Est-ce un cas unique ? La profession de notaire est une profession dont on parle rarement mais à laquelle, tôt ou tard, on a nécessairement recours. Le notaire, officier public nommé par le roi peut, comme tout un chacun commettre des erreurs. Quels sont les recours dont dispose le citoyen pour faire reconnaître des fautes éventuelles ? Est-il facile d'obtenir justice ? Les notaires sont-ils au dessus des lois ? Le reportage de François Mazure fait plus qu'ouvrir le débat. Ses réponses dérangent.

 

22:38 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

SOUVENIR

Que se passe t-il lorsque 2 amis, l'un émanant de la CGSP et l'autre de la CCPET (CSC) se rencontrent après une folle journée haute en couleurs?
 
Réponse: ils chantent, boivent un (!) verre, s'échangent leurs autocollants, leurs casquettes, leurs sous-vêtements (mais ça on le voit pas), ...
 
Clin d'oeil à Ber ;-)

14:57 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/11/2005

UN DRÔLE DE SENTIMENT...

J'ai réfléchi pas mal de temps avant d'écrire ce post. A vrai dire au moment où j'écris ces mots (c.e.s. m.o.t.s.), je ne sais pas encore comment je vais tourner la chose. La raison en est la suivante: j'ai peur de choquer certaines personnes et par la même occasion faire éclater la joie chez d'autres...un drôle de sentiment.
J'habite Binche, ville fortifiée dont les remparts viennent d'être rénovés avec l'argent du pauvre contribuable accablé de taxes (là j'anticipe un peu sur certaines réactions), ville reconnue mondialement pour son carnaval et localement pour ses prisonniers politiques (pour info ils sont sortis de taule jeudi soir).
Il y a une bonne dizaine d'années, un turc est venu s'y installer avec sa petite famille et y a ouvert un magasin d'alimentation (en un mot svp). Celui-ci marche très bien et les clients ne désemplissent quasiment jamais (chiant quand on a besoin que d'UN paquet de clopes).
Soit, les affaires vont très bien et ce pour un principe très simple: il ouvre tôt, ferme tard y compris le dimanche. Bien entendu, au début des dents ont grincé...mais au fil du temps l'indignation a fait place à la raison et maintenant tout le monde va y chercher une salade en dernière minute...
Or, il y a 3 ans (de mémoire...) un autre commerçant est venu ouvrir un "night-shop" dans la cité. Quand on a vu ça, la réaction a été:"pffff un night-shop à Binche! n'importe quoi!".
C'était tellement n'importe quoi que le 4ème night-shop a ouvert ses portes la semaine passée.
A présent, dès qu'un commerce ferme ses portes, il est automatiquement investi (c'est le mot) par des commerces malsains...c'est écrit dessus: "alcools - tabacs - cigarettes - cartes de téléphone" et à côté, en plus petit, "alimentation générale".
Tout ça pour vous dire que j'ai peur. Peur de voir l'âme de ma ville se muer en temple de la consommation. Peut-être suis-je rétrograde, peut-être suis-je trop nombriliste (j'habite intra-muros) mais en tout cas, je constate que la (petite) criminalité est en évolution constante, ici comme ailleurs, et ce sans doute parce que alcool et tabac(!) sont devenus la préoccupation majeure des âmes errantes de la nuit.
On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre...
Je suis assez bruoillon dans ce que je viens de dire, parce que tout me passe par la tête en un seul bloc (un peu comme kurt cobain) et je n'arrive pas à tout remettre dans l'ordre.
Tout ce que j'espère, c'est que mes propos ne seront pas mal interprétés.
Bonne soirée.

16:36 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |