26/04/2005

ETRE SOCIALISTE EN 2005

Ma question est:
Peut-on affirmer avoir des idées socielistes en 2005 sans que l'on vous ressasse sans cesse les histoires d'agusta, de la smap, d'Arena, de Lizin, de Carlier, etc.
Peut-on avoir un idéal socialiste, croire en Marx, en Trotsky, Kamenev et Zinoviev?
Pourquoi les conservateurs (qui le sont pour garder leurs putains d'avantages et leurs fortunes personnelles qu'ils doivent malheureusement, et pour la plupart aux socialistes modérés) se sentent-ils obligés de nous insulter?
 
Je rêve encore...je sais...je suis un idéaliste.

18:14 Écrit par Gregg Le Rouge - La Lutte Continue... | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

Socialisme et parti socialiste Cher Gregg,
Je t'ai déjà dit: le parti devrait foutre dehors ses brebis galeuses.
Quand on accepte la corruption, le népotisme, le copinage, on arrive vite à trouver ces choses normales alors qu'elles sont inacceptables.
A ses débuts, le parti socialiste défendait les ouvriers.
Maintenant, il défend les privilèges de ses chefs.
Le problème, c'est qu'il n'y a pas d'alternative: ou c'est les corrompus ou c'est la droite...
J'ai choisi la gauche (question de conscience), mais si une "dissidence de gauche" plus respectueuse des gens qu'elle doit défendre apparaît, je vire ma cuti!
Je ne retrouve pas le socialisme dans le parti socialiste.
Amitiés

Écrit par : Armand | 26/04/2005

Être socialiste en 2005 C'est être peinardement conformiste, gentillement mainstream et totalement politiquement correct et bien-pensant.
Se dire socialiste est la façon la plus tranquille pour se vanter d'idolâtrer quelques-uns des plus grands criminels de l'Histoire (Lénine, Trotsky, Kamenev ou Zinoviev).
Que ta religion te pousse à croire en Saint Marx, grand bien te fasse. Espérons que tu éviteras de voulopir plier les autres à tes croyances comme le firent tes coreligionnaies à travers le monde tout au long du 20e siècle avec les conséquences désastreuses que l'on connaît (faillites économiques et désastres sociaux dans TOUS les pays socialistes de type soviétiques, en plus de quelques 100 millions de morts ; et abomination sans nom dans les socialismes de type faciste ou national-socialiste).

Écrit par : Ase | 26/04/2005

Hypocrisie "Pourquoi ... se sentent-ils obligés de nous insulter?"

Voilà bien le comble de l'hypocrise bien-pensante, juste deux posts après avoir insulté de manière ignoble le Pape et, accessoirement, plus d'un milliard de catholiques.

Écrit par : Ase | 26/04/2005

Monsieur Ase, Il y a autant de criminels "de droite" que "de gauche".
Par exemple, des dictateurs comme Néron, Napoléon, Mobutu, Duvalier et Pinochet n'étaient pas de gauche, que je sache!
Le nombre de morts produits n'est pas une question d'idéologie mais de progrès technique et de démographie. Les dictateurs n'ont pas les victimes qu'ils veulent mais les victimes qu'ils peuvent...
Ce n'est pas l'idéologie qui tue mais ses serviteurs!
Bonne soirée.

Écrit par : Armand | 26/04/2005

Ase tu étais moins casse-couilles quand tu t'occupais de ton blog de glace.

Écrit par : Gregg Le Rouge | 26/04/2005

Armand toi non plus tu n'as pas compris le sens du mot droite...
Je reposte chez moi!
Tu vois que je t'estime...dit sans sarcasme :-)

Écrit par : Tony | 26/04/2005

La lutte continue Bravo Gregg
Tant qu'il y aura d'une part des mecs qui sont foutus à la porte et qui empochent 29000000 E ( PDG CARREFOUR) et d'autre part des types qui perdent leur emploi et l'apprennent au petit matin par un courrier anonyme, il y aura des gars comme toi pour porter la voix de la révolte

Écrit par : berger | 26/04/2005

Capitalisme Tous les Russes riches installés depuis 1990 en Europe Occidentale et ailleurs sont des ex-nomenklaturistes soviétiques qui se sont emparés des caisses ou patrimoine du parti communiste de feu l'URRS. Le pouvoir mène à tout : à l'argent surtout.

Écrit par : Citoyen lambda | 29/04/2005

Lambda Malheureusement, l'argent est et restera encore pour un bout de temps la seule motivation en politique.
Une balle, c'est 0,30 €.

Écrit par : Gregg Le Rouge | 01/05/2005

Socialisme? Quel socialisme? Se rendiquer socialiste ne veut pas dire être pour le PS. Ce n'est absolument pas la même chose. Toute l'histoire du POB, PSB et PS est une vaste tromperie qui présente ce parti comme étant le défenseur "de la classe ouvrière" tout en se pliant en quatre pour défendre le système. Quasi à chaque grande crise dans l'histoire du Capitalisme, lorsque les troupes ont tiré dans les travailleurs, c'était un socialiste ministre de l'intérieur. Le plus grand privatiseur de Belgique c'est le PS. Il réussit là où les libéraux se cassent les dents. Etre socialiste c'est prendre position en faveur du monde du travail contre le monde du capital. L'antagonisme entre ces deux classes fait partie du système, comme le Diable ne peut exister sans Dieu et font partie intrinsèque de la religion chrétienne.

Écrit par : Freddy | 17/05/2005

Socialisme? Quel socialisme? Se rendiquer socialiste ne veut pas dire être pour le PS. Ce n'est absolument pas la même chose. Toute l'histoire du POB, PSB et PS est une vaste tromperie qui présente ce parti comme étant le défenseur "de la classe ouvrière" tout en se pliant en quatre pour défendre le système. Quasi à chaque grande crise dans l'histoire du Capitalisme, lorsque les troupes ont tiré dans les travailleurs, c'était un socialiste ministre de l'intérieur. Le plus grand privatiseur de Belgique c'est le PS. Il réussit là où les libéraux se cassent les dents. Etre socialiste c'est prendre position en faveur du monde du travail contre le monde du capital. L'antagonisme entre ces deux classes fait partie du système, comme le Diable ne peut exister sans Dieu et font partie intrinsèque de la religion chrétienne.

Écrit par : Freddy | 17/05/2005

Freddy Tous les socialistes ne sont pas au PS et tous les membres du PS ne sont pas socialistes. Tu n'as rien découvert. Ici, nous parlons d'idéal socialiste, c'est tout.

Écrit par : Gregg Le Rouge | 19/05/2005

soyons créatif l'égalité existe ,mais pas l'égalité entre les classes des pauvres,doctrine du socialisme actuel.l'égalité,
c'est qu'il ne devrait plus y avoir de classe du tout
trois poils

Écrit par : marcel dubois | 04/02/2008

Les commentaires sont fermés.